Ocon, 6e : "C'était pas gagné !"

Esteban Ocon s'est illustré lors des qualifications du Grand Prix de Monaco, avec la sixième place et le titre officieux de "meilleur des autres".

En plaçant ses deux monoplaces en Q3, Force India a fait la bonne opération des qualifications de ce Grand Prix de Monaco. Le rythme des VJM11 en essais libres n'était pas de bon augure : en EL2 comme en EL3, l'écurie anglo-indienne a placé ses voitures aux 12e et 13e rangs.

Franchissant le cap de la Q1 pour un dixième et demi, Esteban Ocon a pris son envol par la suite, sixième en Q2 comme en Q3. Dans les deux cas, en l'absence de Max Verstappen, Ocon était le meilleur des autres derrière les trois intouchables top teams ; aussi ne cache-t-il pas sa joie.

"Formidable, super qualifs, super retour de toute l’équipe, c’était pas gagné !" s'exclame le Français. "Nous avons continué toute la progression pendant les qualifs, j’ai eu un tour clair, qui n’était pas phénoménal. Mais ça a suffi, je suis super content. l’ambition est de marquer des gros points, on part sixième, c’est parfait. Il va falloir attaquer pour garder cette place et voir ce qui va se passer, je suis en bonne position, je suis content où je suis."

Lorsqu'il lui est demandé s'il s'agit du meilleur tour qualificatif de sa carrière, Ocon se montre honnête avant de rappeler le faible budget de Force India : "Probablement pas le meilleur tour de ma carrière, ce n'était pas un tour phénoménal, mais nous avons prouvé que nous étions une force du paddock. Avec l'argent que nous avons, le budget que nous avons, nous rebondissons. C'est fantastique pour moi de travailler avec cette équipe. Je prends du plaisir à chaque séance avec ces professionnels. Nous sommes en position parfaite pour aller de l'avant."

La présence du Normand sur la troisième ligne de la grille de départ signifie qu'il suffirait de quelques incidents pour qu'il se retrouve en bataille pour le top 3. "C'est toujours dans mes rêves, ce podium", reconnaît Ocon. "Si rien ne se produit, ce sera très dur, mais nous sommes dans une position parfaite pour y penser."

Pérez à moins d'un dixième

Quant à Sergio Pérez, il n'a pas démérité. Devancé par son coéquipier de seulement six millièmes en Q2, le Mexicain accusait 0"093 de retard sur Ocon en Q3 – c'était suffisant pour lui faire perdre trois places.

"Je pense que nous avons bien progressé au fil du week-end en matière de compétitivité", commente Pérez au micro de Sky Sports F1. "Nous étions très forts en qualifications, Esteban est le meilleur des autres, il ne m'a manqué qu'un demi-dixième [pour être classé juste derrière Ocon]. Nous sommes très proches des McLaren et des Renault, nous les avons battues avec une voiture, j'espère que nous les battrons avec les deux demain !"

"La course sera longue demain, nous verrons ce que nous pourrons faire. Beaucoup de choses vont se passer demain, ce sera intéressant de voir la performance des hypertendres." Rappelons que les pneus Pirelli les plus extrêmes en matière de tendreté feront demain leurs grands débuts en course.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Pilotes Sergio Pérez , Esteban Ocon
Équipes Force India
Type d'article Réactions