Officiel - Liberty Media confirme le rachat de la F1 et la fin de règne d’Ecclestone

Alors que Bernie Ecclestone a déclaré ce lundi qu’il n’était plus directeur général du Formula One Group, la nouvelle attendue est arrivée : le rachat de la Formule 1 par Liberty Media est désormais officiel.

Officiel - Liberty Media confirme le rachat de la F1 et la fin de règne d’Ecclestone

C’est donc la fin d’une ère pour la discipline reine qui était depuis 2006 sous le contrôle de CVC Capital Partners. Désormais, c’est Liberty Media qui la contrôle, la confirmation du rachat des parts lui permettant d’obtenir l'actionnariat majoritaire étant intervenue ce lundi soir, quelques heures après l’annonce faite par Bernie Ecclestone lui-même de son départ du F1 Group.

Chase Carey sera désormais l’une des principales figures de la discipline reine en sa qualité de directeur général du Formula One Group. Ecclestone n’aura quant à lui plus qu’un rôle honorifique de président émérite et agira aussi en qualité de conseiller pour le conseil d’administration.

Le Britannique, âgé de 86 ans, déclare dans le communiqué : "Je suis fier du business que j’ai bâti au cours des 40 dernières années et de tout ce que j’ai accompli avec la Formule 1, et j’aimerais remercier tous les promoteurs, les équipes, les sponsors et les entreprises de télévision avec qui j’ai travaillé."

"Je suis très heureux que le business ait été acquis par Liberty et qu’ils aient l'intention d'investir dans l’avenir de la F1. Je suis sûr que Chase va occuper sa fonction d’une façon qui va bénéficier au sport."

"Une opportunité énorme" de faire grandir la F1

Greg Maffei, le président de Liberty Media Corporation, se satisfait d’avoir pu conclure l’opération : "Nous sommes ravis d’avoir réalisé l’acquisition de la F1 et que Chase soit à la tête de ce business en tant que président directeur général."

"Il y a une opportunité énorme de faire grandir la discipline, et nous avons toute confiance dans le fait que Chase, avec ses compétences et son expérience, est la bonne personne pour réussir cela."

"Je voudrais remercier Bernie Ecclestone, qui devient président émérite, pour sa réussite fantastique dans la construction de cette remarquable discipline mondiale."

Chase Carey, enfin, d'ajouter : "Je suis excité de prendre le rôle supplémentaire de PDG. La F1 a un potentiel immense avec de multiples opportunités inexploitées."

"J’ai apprécié entendre de la part des fans, des équipes, de la FIA, des promoteurs et des sponsors leurs idées et leurs espérances pour la discipline. Nous allons travailler avec tous ces partenaires pour améliorer l’expérience de course et ajouter de nouvelles dimensions à la discipline, et nous sommes impatients de partager ces projets peu à peu."

"Je voudrais  [...] remercier Bernie pour son leadership pendant des décennies. La discipline est ce qu’elle est aujourd’hui grâce à lui et l’équipe talentueuse de responsables qu’il a menée, et il sera toujours un membre de la famille de la F1."

"Le rôle de Bernie en tant que président émérite convient à sa contribution immense au sport et je lui suis reconnaissant pour sa sagacité et ses conseils constants, alors que nous bâtissons la F1 pour le succès à long terme et le plaisir de tous les gens impliqués."

partages
commentaires
Ecclestone annonce son départ du F1 Group
Article précédent

Ecclestone annonce son départ du F1 Group

Article suivant

Un rôle clé pour Ross Brawn dans le nouvel organigramme de la F1

Un rôle clé pour Ross Brawn dans le nouvel organigramme de la F1
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021