Une offre exceptionnelle pour assister au GP de Belgique !

Il n'est pas trop tard pour assister au Grand Prix de Belgique 2022 sur le mythique circuit de Spa-Francorchamps ! Motorsport Tickets vous propose en effet des billets à prix réduits pour vous rendre sur ce monument de la F1.

Une offre exceptionnelle pour assister au GP de Belgique !
Charger le lecteur audio

Réservez vos billets dès à présent !

Peu de circuits peuvent se targuer d'être de véritables incontournables de la Formule 1. Avec Monaco, Monza et Silverstone, Spa-Francorchamps constitue ainsi l'un des piliers du championnat, présent au calendrier depuis les débuts de la discipline en 1950.

Et à s'y pencher de plus près, on comprend aisément pourquoi le tracé belge présente une si belle longévité : logé dans un écrin magnifique, Spa-Francorchamps déploie ses quelque sept kilomètres sur un parcours très vallonné, alliant de longues lignes droites au cœur de la forêt ardennaise à des passages plus sinueux.

Stirling Moss ne s'y était d'ailleurs pas trompé, l'ancien coéquipier de Juan Manuel Fangio – ça vous pose un homme – ayant assuré en son temps que ce circuit était l'un des trois plus beaux au monde, avec celui de Charade (situé sur les hauteurs de Clermont-Ferrand et qui a accueilli le Grand Prix de France à quatre reprises entre 1965 et 1972) et la Nordschleife (l'ancienne version du Nürburgring, bien plus longue).

Spa-Francorchamps représente donc un "must" pour tout fan de F1 qui se respecte, un véritable lieu de pèlerinage qu'il faut avoir fait au moins une fois dans sa vie. Qu'attendez-vous alors pour profiter du spectacle unique offert par celui qu'on surnomme "le Toboggan des Ardennes" ?

Nous vous proposons en effet une offre exceptionnelle avec des billets à prix réduit, 90 €, pour les journées de vendredi et samedi. Une formule très populaire donnant accès à l'ensemble de la zone d'admission générale, et plus précisément aux virages 4 à 13 ainsi que 17. Le Raidillon de l'Eau Rouge, la ligne droite de Kemmel, les Combes ou bien encore Pouhon, vous assisterez ainsi à ce qui se fait de mieux en sport automobile dans ces enchaînements devenus mondialement célèbres.

Les nombreux écrans géants situés tout au long du circuit vous permettront par ailleurs de suivre la compétition sur l'ensemble du tracé, qui sera accessible dès l'ouverture de ses portes à partir de 6h du matin.

Fondée sur la mobilité et la découverte de ce joyau du championnat qu'est Spa-Francorchamps, cette offre vous donnera la possibilité de vous installer dans les multiples zones de bord de piste accueillant du public, pour peu que vous soyez équipé d'un siège rabattable ou d'une couverture !

Alors, dépêchez-vous de réserver vos billets en vue du Grand Prix de Belgique prévu du 26 au 28 août prochains ! Toujours pas convaincu ? Découvrez ci-dessous les cinq bonnes raisons de venir assister à une édition qui s'annonce d'ores et déjà magnifique, alors que la nouvelle réglementation technique a rebattu les cartes cette saison et que la lutte entre Charles Leclerc et Max Verstappen s'intensifie en haut de tableau !

Profitez de l'offre pour assister au GP de Belgique !

Un circuit légendaire

Les prémices de Spa-Francorchamps remontent à 1925, lorsque le tracé affichait 15 km de longueur et qu'il fallait cinq minutes au bas mot pour boucler ne serait-ce qu'un tour. À l'instar du circuit des 24 Heures du Mans, l'ancienne version reposait sur un savant mélange de portions permanentes et de routes ouvertes au public reliant les villages de Francorchamps, Malmedy et Stavelot.

La version raccourcie du circuit (celui-ci reste tout de même à ce jour le plus long du calendrier) est utilisée depuis 1979, mais a conservé l'âme des débuts et représente toujours un défi pour les pilotes et les machines.

La forêt ondoyante des Ardennes apporte également une atmosphère à nul autre pareil, et il suffit de se rendre sur place pour se rendre compte que le "Toboggan des Ardennes" mérite bien son surnom ! Aux montées abruptes d'Eau Rouge et du Raidillon s'opposent en effet les descentes rapides de Malmedy et de Rivage, autant de superbes secteurs très sélectifs chez les pilotes.

Et que dire du reste du tracé ? Dès le départ, les voitures doivent marquer un gros freinage à l'épingle de la Source, lieu de bien des désillusions chez les concurrents lors des premiers tours de course. Tout le monde garde en tête bien sûr le carambolage au départ de l'édition 2012, où Romain Grosjean avait percuté Fernando Alonso, ou bien encore celui de 1998, édition particulièrement pluvieuse, où 12 monoplaces s'étaient retrouvées hors course avant même le deuxième virage, provoquant un drapeau rouge.

Le virage de Pouhon est également très prisé des fans, et consiste en un double gauche à haute vitesse qui permet souvent de faire une sélection entre les bons et les très bons pilotes. Cet enchaînement négocié à près de 300 km/h requiert en effet un engagement de tous les instants, où seuls les concurrents les plus braves peuvent espérer briller.

Spa-Francorchamps a été le théâtre de la première victoire et du seul doublé de l'écurie Jordan en 1998, Damon Hill devançant Ralf Schumacher.

Spa-Francorchamps a été le théâtre de la première victoire et du seul doublé de l'écurie Jordan en 1998, Damon Hill devançant Ralf Schumacher.

Une course imprévisible

L'une des particularités du Grand Prix de Belgique vient du fait qu'on ne sait jamais à quelle météo on va avoir droit. Il arrive bien souvent que la pluie soit au rendez-vous, mais seulement sur une partie du circuit, et il peut très bien faire grand soleil sur l'autre. Un véritable casse-tête pour la stratégie en somme, mais aussi un test pour la dextérité des pilotes.

Ne parlez d'ailleurs pas à Kimi Räikkönen de l'édition 2008, où il menait dans les dernières encablures avant de se faire damer le pion par Lewis Hamilton et de perdre le contrôle de sa Ferrari à l'approche du virage de l'arrêt de bus, rendu détrempé par une averse localisée.

La pluie vient souvent mettre son grain de sel en course.

La pluie vient souvent mettre son grain de sel en course.

Un endroit parfait pour les vadrouilleurs

Spa-Francorchamps se situe dans un endroit reculé de la Belgique, aux confins des Ardennes, offrant des paysages à couper le souffle. Le plus simple pour s'y rendre est bien sûr de prendre l'avion jusqu'à Bruxelles, et ensuite de rallier le circuit par le train ou bien de louer une voiture.

Mais se rendre sur place avec son propre moyen de locomotion peut aussi être une option valable, le tracé étant à moins de cinq heures de route de Paris. Le fait de venir par ses propres moyens présente par ailleurs un avantage notoire : vous disposerez en effet d'une plus grande liberté pour visiter les villes typiques du coin, pour la plupart thermales, à l'instar de Spa.

La région wallonne vaut d'ailleurs à elle seule le déplacement, mais la partie flamande du pays vaut aussi le coup d'œil, et notamment la ville de Liège, située à moins d'une heure du circuit en voiture.

Enfin, comment ne pas évoquer les campings qui entourent le tracé, remplis de fans de sports mécaniques. Si vous aimez partager votre passion et les ambiances conviviales, alors le bivouac est fait pour vous !

Une ambiance inimitable

Assister au Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps, c'est l'assurance de vivre une expérience unique et de ressentir la course comme dans nul autre endroit dans le monde. Le lieu a été le théâtre de superbes victoires passées à la postérité, mais aussi de scénarios rocambolesques.

Autant dire qu'il existe bien sur place une ambiance sans équivalent : la majorité des tribunes cernent les premiers virages – à savoir la Source, Eau Rouge et le Raidillon. L'héritage historique du lieu est par ailleurs vraiment palpable, et si vous souhaitez vous mêler aux autres détenteurs de billets d'admission générale, nous ne saurions que trop vous conseiller le virage de Pouhon, où vous pourrez par ailleurs admirer les voitures passer à haute vitesse. Enfin, la ligne droite de Kemmel est également un autre endroit hautement recommandable pour qui veut observer les monoplaces évoluer à leur vitesse max.

Le Raidillon de l'Eau Rouge constitue l'un des virages les plus emblématiques de la F1.

Le Raidillon de l'Eau Rouge constitue l'un des virages les plus emblématiques de la F1.

Des batailles féroces en piste

Un circuit aussi splendide que celui de Spa-Francorchamps incite forcément les pilotes à donner le meilleur d'eux-mêmes et à prendre du plaisir en piste. Cela se traduit bien souvent par des luttes homériques, parmi les plus mémorables que la F1 puisse compter.

Tout le monde se remémore en effet le duel ayant opposé Mika Häkkinen à Michael Schumacher en 2000. Les deux hommes étaient alors aux prises pour la première place, lorsque Spa-Francorchamps fut le théâtre de l'une des somptueuses passe d'armes dont lui seul a le secret.

Déboulant de la ligne droite de Kemmel à pleine charge, Häkkinen parvint à prendre l'avantage, profitant du dépassement du retardataire Ricardo Zonta par son adversaire pour réaliser une manœuvre osée à l'intérieur de ces deux derniers et virer en tête au freinage des Combes. Une masterclass de la part du Finlandais qui laissa pantois Schumacher, venu d'ailleurs en rediscuter avec son rival au Parc Fermé une fois la course terminée.

Plus récemment, Charles Leclerc a signé son premier succès en F1 sur le tracé belge, c'était en 2019. Un succès acquis à la force du poignet, avec dans un premier temps l'obtention de la pole position lors des qualifications puis la défense acharnée de sa première place en course face à Lewis Hamilton. Au final, le Monégasque s'imposa pour moins d'une seconde face à l'Anglais. Un énième exemple, s'il en fallait encore, pour vous convaincre que Spa-Francorchamps est LE circuit où le sport automobile est porté à son acmé.  

C'est à Spa-Francorchamps que Charles Leclerc a remporté sa première victoire en F1, en 2019.

C'est à Spa-Francorchamps que Charles Leclerc a remporté sa première victoire en F1, en 2019.

partages
Brown : L'arrivée d'Andretti "se heurte à beaucoup de résistance"
Article précédent

Brown : L'arrivée d'Andretti "se heurte à beaucoup de résistance"

Article suivant

Aston Martin devrait disposer d'évolutions à Silverstone

Aston Martin devrait disposer d'évolutions à Silverstone