Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
30 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
44 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
58 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
93 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
107 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
114 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
128 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
219 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
233 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
282 jours

Des choix "open source" en F1 pour standardiser les pièces 2021 ?

partages
commentaires
Des choix "open source" en F1 pour standardiser les pièces 2021 ?
Par :
Co-auteur: Adam Cooper
21 sept. 2019 à 09:40

La FIA a proposé une alternative "open source" de mise en commun publique des designs pour standardiser certaines pièces essentielles des F1 à partir de la saison 2021, espérant ainsi que les équipes... partageront leurs designs de certains éléments des voitures !

L'instance régulatrice de la discipline aimerait introduire des pièces standardisées à toutes les équipes pour des raisons d'économies, avec une longue liste d'éléments couverts par cette rationalisation. L'une des difficultés liées à la mise en place d'une telle mesure concernerait la fourniture de ces pièces standardisées, en raison du peu de sociétés expertes existantes et capables de réellement fournir tout un plateau à un tel niveau d'exigence. Peut-être la solution se trouve-t-elle ainsi dans un différent type de standardisation, avec une conception qui resterait de la responsable des équipes F1 mais incluant une obligation pour celles-ci de fournir toute équipe adverse ayant décidé d'utiliser la pièce en question.

Il est peu surprenant que les équipes se soient montrées réticentes à l'application de ces idées initiales, au-delà de la philosophie générale de réduction des dépenses sur lesquelles la majorité s'accorde jusqu'à une certaine mesure. Les équipes F1 ne semblent pas réellement disposées à voir sur leurs propres voitures des éléments provenant de tiers, notant des craintes liées à la performance, la fiabilité ou encore le poids, car par définition, toute entité qui remporterait un contrat de fourniture de la FIA équiperait alors l'intégralité du plateau, tout en s'engendrant un coût associé et une opportunité de profits.

Lire aussi :

Une chose est sûre : les F1 continueront à gagner en poids en 2021 avec les nouvelles règles, quelles qu'elles soient. Le passage aux pneus 18 pouces ainsi que d'autres considérations ont amené la FIA à décréter que les Formule 1 devront disposer de 30 kg de plus sur la limite minimale. Des solutions open source verraient les équipes continuer à réaliser leurs propres pièces, mais partager leurs designs de ces éléments avec le reste du plateau. L'idée est ainsi de ramener dans un "bain de connaissances" certains développements et de réduire les coûts associés à leur recherche dans de nombreuses structures en parallèle, ce qui aurait aussi pour conséquence de geler ensuite la poursuite de recherche incessante de performance et d'optimisations marginales et coûteuses dans ces domaines.

"La FIA a proposé un système de pièces open source", explique Andy Green, directeur technique de Racing Point, qui apprécie l'idée de pouvoir se servir chez les voisins en dehors de partenariats techniques exclusifs faits entre différentes équipes, comme dans le cas de Ferrari avec Alfa Romeo et Haas. "Je pense que c'est vraiment une bonne idée que les équipes publient leurs designs sur le site internet de la FIA et que toutes les équipes puissent les étudier et voir ce qui est utilisé pour choisir des pièces désirées."

"Nous penchons naturellement vers un design efficace et performant. C'est comme cela qu'il faut faire et j'espère qu'ils étendront cela. Cela va dans la bonne direction du point de vue des coûts et de la performance."

Green explique que le plan pourrait couvrir la majorité des éléments qui pourraient être standardisés. "Des pièces mécaniques comme les roues, les systèmes de direction, le système de brake-by-wire… Il y a beaucoup de petits systèmes sur une auto que nous pourrions tous raffiner collectivement et au final tous utiliser le même système. Les systèmes de carburant sont un autre domaine."

Lire aussi :

 

Article suivant
Marko : Albon est en pole pour le baquet Red Bull en 2020

Article précédent

Marko : Albon est en pole pour le baquet Red Bull en 2020

Article suivant

EL3 - Leclerc avec sérénité, Red Bull trop discret ?

EL3 - Leclerc avec sérénité, Red Bull trop discret ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Auteur Guillaume Navarro