Le package pour améliorer les dépassements ralentira les F1 de 1,5s

La FIA a indiqué que le package aérodynamique conçu pour améliorer les dépassements en Formule 1 allait aussi faire augmenter les temps au tour de 1,5 seconde.

Le package pour améliorer les dépassements ralentira les F1 de 1,5s
Charger le lecteur audio

Le package comprend notamment un aileron avant et des conduits de freins simplifiés, ainsi qu'un plus grand flap d'aileron arrière pour rendre l'effet du DRS plus puissant. Tout cela s'additionne pour que les voitures soient moins efficaces qu'actuellement sur le plan aéro.

"Nous nous attendons à ce que cette modification réglementaire représente approximativement un tiers de performance en moins par rapport au delta entre 2016 et 2017", a déclaré le responsable technique des monoplaces de la FIA, Nikolas Tombazis.

"Donc nous nous attendons à perdre 1,5 seconde peut-être, dans cet ordre d'idée. Il est un peu difficile de prédire exactement le niveau de développement que les équipes vont atteindre. Mais, assurément, nous nous attendons à perdre de la performance à cette magnitude."

Tombazis est confiant quant au fait que les changements vont faire une différence dans le domaine des dépassements. "Je pense que la probabilité que nous améliorions cela est très bonne. La probabilité que nous l'améliorions mais peut-être pas énormément existe également."

"Je pense que la probabilité que cela, en définitive, empire les choses est proche de zéro, à mon avis. Nous espérons améliorer les batailles en piste, et [que les pilotes] puissent se suivre de plus près. Le changement des ailerons pour l'année prochaine ne concerne pas seulement la plaque d'extrémité."

"Dans nos études, la traînée de la roue est ce qui affecte la voiture de derrière, et nous pensons qu'en perdre le contrôle va être un grand pas en avant. Mais je ne m'attends pas à ce que les voitures se rentrent dedans comme les voitures de tourisme."

L'ingénieur d'ajouter que si la FIA n'avait pas agi, il aurait été encore plus difficile pour les pilotes de suivre une autre F1 lors des deux dernières années de la réglementation actuelle, en raison du fait que les équipes poursuivent le développement de leurs packages aéro.

"J'aimerais aussi ajouter que, de la façon dont le développement fonctionne actuellement, une des tâches clés d'un aérodynamicien dans une équipe de F1 est de repousser la traînée de la roue plus loin vers l'extérieur pour le bénéfice de leur propre monoplace."

"Plus c'est vers l'extérieur, moins il affecte le diffuseur et l'aileron arrière, et elles gagnent de la performance. Donc c'est l'objectif clé. L'objectif clé est aussi une mauvaise chose pour la voiture suiveuse."

"Je m'attendais à ce que si nous ne changions pas les règles, les choses empirent progressivement lors des deux prochaines années. Une partie du changement de réglementation vise aussi à mettre fin à cette tendance et à apporter un changement radical. Nous estimons que ces caractéristiques de performance auraient été pires pour 2019 et 2020 si nous n'avions rien fait."

La FIA doit rencontrer les directeurs techniques des écuries à Barcelone ce dimanche pour discuter des menus détails du package, et pour obtenir tout retour concernant des potentielles failles réglementaires qui auraient été découvertes depuis le vote de ces règles le 30 avril dernier.

partages
commentaires
Renault exhorte Red Bull à prendre une décision pour 2019
Article précédent

Renault exhorte Red Bull à prendre une décision pour 2019

Article suivant

Anthoine Hubert devient pilote affilié Renault Sport

Anthoine Hubert devient pilote affilié Renault Sport
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021