Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
2 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
37 jours

Palmer - "16e... j'espérais mieux"

partages
commentaires
Palmer - "16e... j'espérais mieux"
Par :
12 nov. 2016 à 20:15

Il y avait un goût d'inachevé dans les déclarations du pilote Renault à l'issue des qualifications du Grand Prix du Brésil.

Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16 et Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16 à la sortie de la voie des stands
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H derrière Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team

Sur la lancée de ses prestations en hausse des derniers Grands Prix, Jolyon Palmer a bien débuté son samedi à Interlagos. Une belle huitième place lors de la dernière séance d’essais libres, suivie d’une qualification prometteuse pour la Q2 ont confirmé la dynamique. L’ascension s’est toutefois arrêtée là pour le Britannique, qui n’a pas dissimulé une certaine amertume à l’issue de la séance.

Dans une Q2 plus délicate, le pilote Renault n’est pas parvenu à améliorer significativement son rythme, héritant finalement du 16e rang sur la grille de départ.

"J’ai fait deux blocages de roue et je n'avais plus de gomme à l'avant droit", raconte-t-il. "C’était un tour très décousu. C'est vraiment dommage car les EL3 se sont très bien passés. Cela aurait pu être bien mieux."

"Je suis content d'être passé en Q2 à nouveau, j'aurais juste aimé être plus haut, c'est tout."

Pour la course, Palmer s’attend comme tout le monde à des "conditions variables". En attendant, la satisfaction provient du fait d’avoir battu son coéquipier Kevin Magnussen, sur le départ pour rejoindre Haas. Avec un baquet assuré pour l’an prochain, le champion 2014 de GP2 ne ressent plus tout à fait la même pression, mais la comparaison directe avec le Danois reste importante.

"En Q1, je n’ai eu qu’un tour car je n’ai pas pu vraiment m’exprimer sur le deuxième", ajoute-t-il au micro de Canal+. "J’ai bloqué pas mal mes roues en Q2, j’ai marqué mon pneu avant et ça a rendu les choses difficiles. Il y avait mieux à faire en temps au tour, mais en termes de positions c’est difficile à dire."

"C’est moins important qu’avant, mais c’est toujours bien de battre son coéquipier. J’essaie encore de progresser même si je sais où je serai l’année prochaine. Je donne mon maximum, j’essaie de battre Kevin, mais 16e… j’espérais mieux."

Article suivant
Alonso - Williams sera une "grande menace"

Article précédent

Alonso - Williams sera une "grande menace"

Article suivant

Technique - Freins et fond plat de la Ferrari SF16-H

Technique - Freins et fond plat de la Ferrari SF16-H
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Catégorie Qualifications
Lieu Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine