Palmer encore éliminé en Q1

À l'issue de la première journée d'essais du Grand Prix d'Espagne, Jolyon Palmer déclarait son ambition de se hisser au niveau de Nico Hülkenberg dans la lutte pour la Q3. Manifestement, c'est un échec.

C'est en effet la quatrième fois en cinq Grands Prix que Jolyon Palmer ne parvient pas à franchir le cap de la Q1. À Barcelone, le Britannique a signé le 17e chrono, relégué à 0"074 du passage en Q2 et à 0"310 de son coéquipier allemand.

"Je suis déçu", lâche Palmer. "Je n’avais pas le rythme. Je n’ai pas grand-chose d’autre à ajouter. Ce n’était pas le plus propre des tours que j’ai pu faire, mais le rythme que nous avions hier était étonnant, et je ne sais pas où ce rythme est passé. Aujourd’hui, je ne sais pas quoi vous dire, je suis déçu, on ne s’attendait pas à ça en qualifications après les essais libres."

"J'étais très content hier en sautant dans la voiture, les sensations étaient bonnes", souligne celui qui s'est classé huitième des EL2 après avoir cédé son baquet au pilote de réserve Sergey Sirotkin pour les EL1. "Aujourd'hui, c'est parti. Je ne comprends pas. Mon tour n'était pas si horrible, mais je n'avais pas le rythme. J'espère que notre forme de vendredi va revenir. Je suis sûr qu'il y aura une explication quelque part dans les données, car j'étais bien plus rapide hier."

Explication ou pas, c'est bien de la neuvième ligne de la grille de départ que s'élancera le pilote Renault, qui reste à la recherche de ses premiers points de la saison.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Sous-évènement Qualifications
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team
Type d'article Réactions
Tags barcelone