Formule 1 2017
Dossier

Formule 1 2017

Palmer - "Tant que Hamilton sera motivé, il sera fort"

partages
commentaires
Palmer -
Par : Fabien Gaillard
20 déc. 2016 à 08:00

Interrogé par la BBC, Jolyon Palmer est revenu sur l’avenir de Lewis Hamilton en Formule 1 mais aussi sur la retraite choc de Nico Rosberg.

Lewis Hamilton, Mercedes F1 Team teste les pneus Pirelli 2017
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, Max Verstappen, Red Bull Racing
Les coulisses du titre de Nico Rosberg, Mercedes AMG F1
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, Max Verstappen, Red Bull Racing
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 dans le Parc Fermé
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid franchit la ligne d'arrivée devant le Champion du monde Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1
Jenson Button, McLaren Honda, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team

En tant que pilote titulaire dans la discipline reine, ce qu’il sera encore l’année prochaine chez Renault aux côtés de Nico Hülkenberg, Jolyon Palmer est un observateur avisé avec un regard sur les événements récents qui ont secoué le petit monde la F1.

Et, bien sûr, c’est notamment le cas de la retraite surprise de Nico Rosberg, quelques jours seulement après avoir remporté son premier et, a priori, unique titre. "Je ne pouvais pas vraiment y croire", explique-t-il. "C’est le meilleur travail. Être champion, être dans la meilleure voiture et en ayant un salaire immense."

"C’est ce que tous les autres aspirent à avoir, donc être dans cette position et s’en aller est difficile à comprendre pour beaucoup d’autres personnes. J’aimerais être dans cette position, mais je n’ai pas de famille et d’enfants. Je le respecte parce que, dans cette position, c’est une décision très courageuse."

Le départ de l’Allemand laisse Lewis Hamilton comme seul champion du monde au volant d’une Mercedes en 2017. Pour Palmer, le Britannique ne baissera pas le niveau. "Tant qu’il est motivé, il sera fort. Il apprécie plus la vie en dehors de la Formule 1 que beaucoup de pilotes."

"Pour le moment, il est très compétitif avec ça, et il est capable de combiner la Formule 1 avec un style de vie élaboré en dehors de la voiture. Mais il faut toujours les bonnes circonstances. Il faut une bonne équipe derrière vous, et il faut avoir une voiture fiable pendant l’année pour faire cela, ça ne repose pas seulement sur lui."

Un futur pilote Mercedes "très en retard"

Valtteri Bottas semble tenir la corde pour être le prochain équipier du triple champion du monde. Mais, quoi qu’il en soit, la future recrue de Mercedes risque d’avoir besoin d’un temps d’adaptation. "Quiconque va arriver sera nouveau dans l’équipe, et aussi très en retard, sans la préparation que la plupart des autres ont eue."

La structure de Brackley souffrira-t-elle de la perte de Rosberg ? "Je ne doute pas du fait que ça ira pour eux. Ils ont toujours Lewis Hamilton dans la voiture et quiconque sera dans la seconde voiture sera un pilote très compétent, de toute façon."

"C’est difficile pour eux, et je suis sûr qu’ils auraient préféré que Nico reste, mais je pense qu’ils ont été si dominateurs lors des dernières années qu’ils devraient être capables de transférer cela vers la nouvelle génération de voitures, et au moins de gagner des courses."

Sans l’adversaire redoutable que fut Nico Rosberg lors des trois dernières années, et si Mercedes maintient un niveau de compétitivité suffisant pour, au minimum, jouer la victoire, Palmer se veut prudent sur le fait que Hamilton puisse faire tomber les records de Michael Schumacher. "Les gars de Red Bull sont de plus en plus forts."

"Si l'on regarde Fernando Alonso, il était le plus jeune champion et en a gagné deux d’affilé. Personne n’aurait pensé que, dix ans plus tard, il n'aurait toujours que deux titres. Quand bien même, à un certain moment, vous pouvez être le meilleur pilote dans la meilleure voiture, cela ne veut pas dire que vous pouvez continuer de gagner ces championnats."

La relève britannique

Alors qu’en 2017 il y aura deux pilotes britanniques en F1 - Jenson Button se retirant -, Jolyon Palmer est invité à se pencher sur la relève venue du royaume de Sa Majesté, pour laquelle il n’a pas d’inquiétude particulière. "Il y a toujours beaucoup de bons Britanniques qui échouent à la porte de la F1. Nous en avons toujours deux, ce qui est un nombre raisonnable, surtout lorsque l'un des deux est en position de remporter le titre."

"Je suis sûr que nous serons bien représentés en GP2, GP3, F3, et ce sera une question de temps avant que quelqu’un d’autre n’arrive. Il y a un tel héritage des pilotes britanniques et huit des onze équipes sont basées au Royaume-Uni, beaucoup d’équipes junior aussi. Donc je pense que le sport automobile britannique est toujours dans une bonne position."

Article suivant
Capito pourrait déjà quitter McLaren !

Article précédent

Capito pourrait déjà quitter McLaren !

Article suivant

Paul Ricard - Une piste chauffée pour des essais hivernaux F1 ?

Paul Ricard - Une piste chauffée pour des essais hivernaux F1 ?
Charger les commentaires