Palmer : "Cette année, tout est estampillé Renault"

Un an après ses débuts comme titulaire en Formule 1, le pilote britannique s'attend à vivre une saison plus sereine au sein de la structure d'Enstone, où il devra convaincre aux côtés d'un nouveau leader, Nico Hülkenberg.

Jolyon Palmer a connu une première année difficile en Formule 1, mais le champion GP2 2014 a tout de même conservé son baquet chez Renault tandis que Kevin Magnussen a rejoint Haas. Le Britannique accueille donc un nouveau coéquipier en la personne de Nico Hülkenberg, et se prépare à une saison dont les bases seront selon lui "plus saines".

Dans les points à une seule reprise en 2016, lors du Grand Prix de Malaisie, Palmer souligne à quel point la donne devrait être différente cette année pour l'écurie d'Enstone, après de longs mois marqués par le début de la restructuration suite au rachat de Lotus. Alors qu'un nouveau règlement technique entre en vigueur, il disposera également d'une monoplace qui est cette fois le fruit du véritable travail de Renault, contrairement à la R.S.16 héritée de Lotus. Humainement, ce n'est pas non plus la démission du team principal Frédéric Vasseur qui semble le faire douter.

"Fred est parti, c'est dommage, mais nous avons toujours Cyril [Abiteboul], Jérôme Stoll aussi ; ils ont géré des équipes de Formule 1 et occupent un poste confirmé chez Renault", explique Palmer à Sky Sports. "Nous sommes donc toujours entre de très bonnes mains, et d'une certaine manière, les choses sont peut-être un petit peu plus simples désormais."

"Le sentiment qui règne dans l'équipe, c'est celui d'une année où nous pouvons faire quelque chose. L'année dernière, nous avions un peu les mains liées avec les problèmes provenant de Lotus ; cette année, tout est estampillé Renault."

"Nous avons toujours des gens formidables dans l'équipe, des gens qui ont gagné des courses et même des championnats avec Renault par le passé, alors tout le monde est super enthousiaste pour aller de l'avant et voir si nous pouvons revenir sur un tel chemin."

Tout en poursuivant la construction d'une écurie capable de se hisser, à terme, au niveau des équipes de pointe, Renault entend s'installer solidement en milieu de grille cette saison. Sur un plan plus personnel, Palmer se sent plus serein à l'aube de cette deuxième année en F1, prêt à signer des résultats déterminants en piste. 

"Je suis avec une équipe d'usine, et même si je ne l'ai pas montré l'année dernière, je suis certain que les résultats viendront", affirme-t-il. "Je suis dans une bien meilleure position désormais et je suis impatient d'être à cette saison 2017."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team
Type d'article Actualités
Tags enstone, saison 2017