Formule 1
C
GP de Bahreïn
28 mars
EL1 dans
57 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
80 jours
09 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
129 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
136 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
154 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
171 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
185 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
213 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
220 jours
12 sept.
Course dans
227 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
241 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
245 jours
10 oct.
Course dans
255 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
269 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
276 jours

Les panneaux lumineux obligatoires et permanents en F1 et MotoGP

partages
commentaires
Les panneaux lumineux obligatoires et permanents en F1 et MotoGP
Par :

Les circuits accueillant la Formule 1 et le MotoGP devront bientôt se doter de leurs propres équipements de signaux lumineux.

Les panneaux lumineux d'avertissement seront installés de manière permanente sur tous les circuits de Formule 1 et de MotoGP à partir de 2022. Ces signaux sont devenus la norme en F1, utilisés pour renforcer la signalétique des commissaires via les traditionnels drapeaux. Ils permettent d'indiquer un certain nombre d'informations liées directement aux drapeaux agités, mais aussi à la météo, au déploiement de la voiture de sécurité ou de la voiture de sécurité virtuelle, ou encore indiquer que la voie des stands est fermée.

Actuellement, ces panneaux lumineux sont transportés d'une course à l'autre par le promoteur de la Formule 1, et ne sont donc pas installés de manière pérenne sur les circuits. Cependant, à l'issue de discussions menées entre les instances dirigeantes du sport automobile (FIA) et du sport moto (FIM), un projet a vu le jour pour rendre obligatoire la présence permanente de ces panneaux lumineux. Ainsi, les standards de sécurité s'appliquant aujourd'hui presque exclusivement à la F1 seront accessibles à d'autres disciplines.

Lire aussi :

Ce changement prévoit que les circuits classés Grade 1 par la FIA afin d'accueillir la F1, et ceux classés Grade A par la FIM pour le MotoGP, doivent mettre en place ces panneaux lumineux et homologués à compter de 2022. Jusqu'à présent, le MotoGP n'avait pas toujours ces signaux à sa disposition. À partir de 2023, d'autres circuits qui accueillent le FIA WEC et le World Superbike devront s'équiper à leur tour.

"C'est une nouvelle étape importante dans la collaboration entre la FIA et la FIM quant à la sécurité des circuits", explique Stuart Robertson, responsable des circuits et de la sécurité en Rallye à la FIA. "Cela assurera à tous les championnats qui évoluent sur des circuits de top niveau d'avoir accès aux dernières innovations en matière de sécurité."

Directeur de la Commission circuit à la FIM, Frank Vayssié ajoute que "la FIM et la FIA partagent un lien fort concernant la sécurité, et cela renforce encore cette coopération" entre les deux instances. "Rendre ces panneaux lumineux obligatoires sur les circuits FIM qui accueillent le MotoGP, le Superbike et l'EWC aidera à assurer les plus hauts niveaux de sécurité pour toutes les disciplines qui courent sur ces circuits."

Cette fin de saison démente qui pourrait servir de leçon à la F1

Article précédent

Cette fin de saison démente qui pourrait servir de leçon à la F1

Article suivant

"Difficile à gérer" selon Steiner, Grosjean rappelle le passé

"Difficile à gérer" selon Steiner, Grosjean rappelle le passé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , MotoGP , WSBK , WEC
Auteur Basile Davoine