Les panneaux lumineux obligatoires et permanents en F1 et MotoGP

Les circuits accueillant la Formule 1 et le MotoGP devront bientôt se doter de leurs propres équipements de signaux lumineux.

Les panneaux lumineux obligatoires et permanents en F1 et MotoGP

Les panneaux lumineux d'avertissement seront installés de manière permanente sur tous les circuits de Formule 1 et de MotoGP à partir de 2022. Ces signaux sont devenus la norme en F1, utilisés pour renforcer la signalétique des commissaires via les traditionnels drapeaux. Ils permettent d'indiquer un certain nombre d'informations liées directement aux drapeaux agités, mais aussi à la météo, au déploiement de la voiture de sécurité ou de la voiture de sécurité virtuelle, ou encore indiquer que la voie des stands est fermée.

Actuellement, ces panneaux lumineux sont transportés d'une course à l'autre par le promoteur de la Formule 1, et ne sont donc pas installés de manière pérenne sur les circuits. Cependant, à l'issue de discussions menées entre les instances dirigeantes du sport automobile (FIA) et du sport moto (FIM), un projet a vu le jour pour rendre obligatoire la présence permanente de ces panneaux lumineux. Ainsi, les standards de sécurité s'appliquant aujourd'hui presque exclusivement à la F1 seront accessibles à d'autres disciplines.

Lire aussi :

Ce changement prévoit que les circuits classés Grade 1 par la FIA afin d'accueillir la F1, et ceux classés Grade A par la FIM pour le MotoGP, doivent mettre en place ces panneaux lumineux et homologués à compter de 2022. Jusqu'à présent, le MotoGP n'avait pas toujours ces signaux à sa disposition. À partir de 2023, d'autres circuits qui accueillent le FIA WEC et le World Superbike devront s'équiper à leur tour.

"C'est une nouvelle étape importante dans la collaboration entre la FIA et la FIM quant à la sécurité des circuits", explique Stuart Robertson, responsable des circuits et de la sécurité en Rallye à la FIA. "Cela assurera à tous les championnats qui évoluent sur des circuits de top niveau d'avoir accès aux dernières innovations en matière de sécurité."

Directeur de la Commission circuit à la FIM, Frank Vayssié ajoute que "la FIM et la FIA partagent un lien fort concernant la sécurité, et cela renforce encore cette coopération" entre les deux instances. "Rendre ces panneaux lumineux obligatoires sur les circuits FIM qui accueillent le MotoGP, le Superbike et l'EWC aidera à assurer les plus hauts niveaux de sécurité pour toutes les disciplines qui courent sur ces circuits."

partages
commentaires
Jonathan Rea en tête des tests de Jerez avec la nouvelle Kawasaki
Article précédent

Jonathan Rea en tête des tests de Jerez avec la nouvelle Kawasaki

Article suivant

BMW aura deux équipes satellites en 2021, avec Laverty et Folger

BMW aura deux équipes satellites en 2021, avec Laverty et Folger
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021