Parr croit toujours en les capacités de Williams

Ancien président de Williams, Adam Parr a quitté le navire il y a un an

Parr croit toujours en les capacités de Williams
Charger le lecteur audio

Ancien président de Williams, Adam Parr a quitté le navire il y a un an. Pour autant, il continue à suivre de très près son ancienne écurie, pour laquelle il n'est pas encore inquiet malgré un début de saison 2013 catastrophique.

S'il y a un an Williams renouait avec la victoire en Espagne avec Pastor Maldonado, les performances de la FW35 sont aujourd'hui bien décevantes et il faudra fournir un gros travail pour revenir à la lutte pour les points à la régulière.

"Je sais qu'ils ont la capacité pour dépasser ces problèmes. Le chef aéro, Jason Somerville, Mike Coughlan et Ed Wood, le chef designer, sont talentueux et compétents", a expliqué Parr à Sky Sports Online.

"Ils ont fait un excellent travail avec une excellente voiture l'année dernière. La voiture de cette année est seulement une évolution : peut-être qu'ils essaient des choses trop compliquées ? Je suis totalement confiant dans le fait que nous verrons qu'ils ont franchi un pallier à Barcelone. Si l'on regarde comment ils ont couru à Bahreïn, ils ont tenu leurs positions et fait une course solide. S'ils font cela avec une meilleure voiture, ils vont commencer à marquer des points."

Parr est également revenu sur la gestion de l'équipe depuis son départ, et sur l'ascension de Claire Williams, aujourd'hui team principal adjointe, au sein de l'organigramme de l'équipe créée par son père. A priori une excellente nouvelle.

"J'ai travaillé avec Claire depuis le jour où j'ai commencé là-bas. Elle a progressivement fait son chemin dans l'entreprise avec du mérite, et j'étais fier et heureux de l'avoir promue aux cotés d'une autre femme, Louise Evans, qui est directrice financière. Je pense que Claire a tous les ingrédients pour devenir une grande team principal pour Williams. Mon seul regret, c'est que j'aurais aimé être là un peu plus longtemps pour l'aider à effectuer la transition et la soutenir. Mais je n'ai jamais voulu être team principal."

partages
commentaires
Jerez nomme un virage au nom de Jorge Lorenzo
Article précédent

Jerez nomme un virage au nom de Jorge Lorenzo

Article suivant

Kubica poursuit son chemin vers un possible retour

Kubica poursuit son chemin vers un possible retour
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021