Pas d'histoires avec la couleur de peau de Lewis...

Ron Dennis a minimisé l'importance du fait que Lewis Hamilton soit le premier pilote noir en Formule 1, soulignant que ses origines n'ont pas à interférer dans sa carrière de quelque manière que ce soit

Ron Dennis a minimisé l'importance du fait que Lewis Hamilton soit le premier pilote noir en Formule 1, soulignant que ses origines n'ont pas à interférer dans sa carrière de quelque manière que ce soit.



Hamilton a souvent vu sa couleur de peau être mise en valeur dans la presse, un peu comme c'est le cas du golfeur Tiger Woods.



"

Pour être honnête, ça n'a pas d'importance et ça n'en a jamais eu

", répond Dennis quand on lui demande l'impact qu'a la couleur de peau d'Hamilton en F1.



"

Nous sommes bien conscients de la capacité de la couleur de Lewis à être utilisée comme gros titre ou pour être souvent présente dans la première phrase de toutes les histoires qui seront relatées à partir de maintenant.

"



"

Il est dans la famille McLaren-Mercedes depuis 9 ans, nous ne nous cachons pas qu'il est issu d'un arrière-plan ethniquement mélangé, mais ça n'a pas d'importance. Et nous voulons vraiment emprunter une voie sur laquelle ça ne jouera pas pour ou contre lui : il est ce qu'il est et de notre point de vue, la question 'cela le rend-il plus déterminé?' n'a pas lieu d'être posée

", insiste Ron.



"

Ce label 'Tiger Woods' fait sourire et on pourrait dire que c'est un compliment, mais ce n'est pas approprié à notre objectif. Il est dans notre équipe car il en a mérité l'opportunité.

"



"

Le fait qu'il soit dans la voiture est réel car il l'a mérité et non car il y a des conséquences positives ou négatives du fait de sa couleur, il est juste l'un des nôtres.

"

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités