Pas de sanction pour Ferrari après l'incident du parc fermé

Il a été demandé à Ferrari de présenter ses excuses pour l'incident du parc fermé à l'issue du Grand Prix de Singapour, mais aucune sanction n'a été infligée à l'équipe.

La Scuderia, qui a remporté sa troisième victoire de la saison à Marina Bay, a été convoquée par les commissaires pour avoir enfreint l'article 12.1.1.i du Code Sportif International.

La FIA a fait savoir que certains membres de l'équipe Ferrari s'étaient comportés "de manière inappropriée" après la course.

Il a été demandé au directeur d'équipe Maurizio Arrivabene d'écrire une lettre d'excuses sans réserve après l'incident, mais l'équipe a échappé à toute autre sanction.

"Les Commissaires, ayant reçu une plainte de la part du Secrétaire de l'Événement en son nom et au nom du service de sécurité du Parc Fermé d'Après Course, selon laquelle des membres de la Scuderia Ferrari n'auraient pas obéi aux instructions des officiels et se seraient comportés de façon inappropriée, ont entendu le Team Manager, le Secrétaire de l'Événement et le Chef du Service de Sécurité," a déclaré la FIA dans un communiqué.

"Le Représentant de l'Équipe a proposé que le Directeur d'Équipe envoie une lettre d'excuses sans réserves à ceux qui ont été affectés et pour donner l'assurance que cela ne se répétera pas."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Circuit Singapore Street Circuit
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités