Pat Symonds : "Le pari en valait la peine"

Pat, la course a semblé difficile pour l’équipe aujourd’hui…Oui, elle l’a été

Pat, la course a semblé difficile pour l’équipe aujourd’hui…

Oui, elle l’a été. Nous devions réagir aux événements très rapidement. Par exemple, nous avons réalisé que la première averse allait arriver lorsqu’elle a éclaté au-dessus du circuit. La situation la plus intéressante s’est présentée à la fin, avec Heikki, qui était dans une position délicate. Nous savions que la pluie arrivait et cette averse coïncidait avec le dernier ravitaillement en carburant. A ce moment, nous savions qu’il nous était impossible de terminer dans les points, alors nous avons pris le pari de passer les pneus pluie en priant pour que les premières gouttes se mettent à tomber. Celles-ci sont arrivées environ quatre minutes trop tard mais le pari en valait la peine.

Vous utilisiez de nouveaux éléments aérodynamiques ce week-end. Comment se sont-ils comportés ?

Nous utilisions un nouvel aileron avant. Toutes nos mesures ont montré qu’il procurait le gain auquel nous nous attendions. Notre principal problème, ce week-end, a été de faire fonctionner nos pneumatiques correctement. Nous n’y sommes jamais parvenus et nos performances l’ont montré. Le week-end n’a pas été terrible pour nous.

Quelle est la prochaine étape ?

Eh bien, nous mènerons une séance d’essais privés cette semaine. Elle sera importante : ce week-end, il semble que nous ayons perdu en performance face à nos rivaux et nous devons comprendre pourquoi. Cette séance sera aussi la dernière avant la coupure estivale et nous ne devrons connaître aucun problème en trois jours afin de réaliser des progrès du côté de notre programme de développement.

Quelle est l’ambiance dans l’équipe, ce soir ?

Pour être franc, nous sommes un peu abattus. Mais il faut s’y attendre après une journée comme celle-ci. L’équipe a déjà montré sa force de caractère cette année et elle devra le faire de nouveau dans les semaines à venir. L’usine travaille incroyablement dur pour produire les nouvelles pièces. Il nous appartiendra d’en faire bon usage dès la prochaine course, en Hongrie.

Source : ING Renault F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités