Pat Symonds : "Nous arrivons optimistes en Hongrie"

Pat, l’équipe a vécu un Grand Prix difficile au Nürburgring dans des conditions changeantes, une situation où Renault réussit généralement bien à tirer son épingle du jeu

Pat, l’équipe a vécu un Grand Prix difficile au Nürburgring dans des conditions changeantes, une situation où Renault réussit généralement bien à tirer son épingle du jeu. Que s’est-il passé ?

Nous avons commis des erreurs en début de course et cela nous a empêché d’entrer dans les points avec nos deux voitures. C’était très frustrant car c’est le type de course où nous excellons généralement. Nous réagissons rapidement et nous sommes capables de prendre les bonnes décisions sous la pression mais cela n’a pas été le cas en Allemagne. Depuis, nous avons poussé nos analyses habituelles pour comprendre ce qu’il s’était passé et en tirer les apprentissages qui s’imposent afin de ne plus les répéter.

Il y a donc du positif à retenir de ce week-end en Allemagne ?

Oui, absolument. Le risque calculé que nous avons pris en fin de course par exemple avec Heikki. Il devait s’arrêter une fois encore pour ravitailler au tour 47 et nous savions que la pluie allait arriver. Nous aurions pu le faire repartir en pneus secs et le rappeler ensuite deux tours après pour chausser les pluies. En faisant cela, nous n’aurions eu aucune chance de marquer des points. Nous avons donc décidé de le faire partir en pneus pluie sur piste sèche en attendant que la pluie annoncée ne commence à tomber. Au final, il a plu sans doute un peu trop tard mais c’était une décision courageuse qui aurait pu payer ! Il a réussi à marquer un point. En fait, je suis particulièrement fier de notre capacité à prendre ce genre de décisions.

L’équipe utilisait en Allemagne de nouveaux éléments aérodynamiques. Comment ont-ils fonctionné ?

Tout à fait comme nous le pressentions après nos simulations. Le développement majeur concernait l’aileron avant, qui souligne l’énorme travail qui a été fourni à Enstone pour l’avoir à temps pour la course. Il a fonctionné en accord avec nos prédictions, ce qui était très encourageant. Nous n’avons pas su en tirer le maximum pour des raisons diverses. C’est un point sur lequel nous avons travaillé à Jerez lors de nos derniers essais et qui devrait nous permettre de l’exploiter au mieux à Budapest pour avoir un vrai gain en performance.

Ce n’est pas une consolation pour l’équipe mais la course a été très intéressante en tête de file…

Oui cela a été une course remarquable pour les spectateurs, sans aucun doute ! La pluie a joué les perturbateurs et est venue pimenter le Grand Prix. Cela a totalement redistribué la donne : les pilotes leaders n’étaient pas nécessairement les plus rapides, les voitures sortaient dans tous les sens… le profil de course n’a eu de cesse de changer. Ferrari était clairement un ton au-dessus sur le sec mais Alonso était plus à l’aise que Massa sur piste mouillée. Même sous le régime règlementaire que nous avons cette année, ce genre d’ingrédients génèrent toujours des courses très intéressantes.

Si on parle maintenant de Budapest, quelles sont vos attentes pour cette onzième course de la saison ?

Je pense que nous attaquons cette épreuve avec optimisme. La voiture s’était montrée performante à Monaco avec des appuis aérodynamiques importants et depuis, nous avons également bien progressé. Nous avons eu un peu de mal à exploiter les pneus dans les conditions de piste relativement fraîches que nous avons eues au Nürburgring mais cela n’est normalement pas le cas lorsque les conditions de piste sont chaudes et cela sera vraisemblablement le cas à Budapest. Si en Allemagne, nous étions sur le papier 11ème et 12ème dans le classement des voitures les plus rapides, je ne pense pas, compte tenu des conditions de piste que nous avons eues lors de la dernière course, que cela soit très révélateur. Tout le monde dans l’équipe est pleinement concentré sur le week-end qui nous attend et est déterminé à montrer que la dernière course n’était rien qu’une erreur de parcours !

Source : ING Renault F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités