Le Paul Ricard attendra le nouveau règlement avant de modifier son tracé

Éric Boullier, directeur du Grand Prix de France, a révélé qu'il attendrait l'impact des nouvelles règles de la F1 sur le spectacle en piste pour envisager des modifications sur le circuit Paul Ricard.

Le Paul Ricard attendra le nouveau règlement avant de modifier son tracé

Afin d'augmenter les opportunités de dépassement, plusieurs modifications ont été envisagées sur le circuit Paul Ricard, qui accueille le Grand Prix de France de F1 depuis 2018. Toutefois, ces plans ont été mis en attente au début de la pandémie. Et alors que l'édition 2021 a été particulièrement riche en rebondissements et que le contrat arrivera à terme fin 2022, le Grand Prix de France se réserve le droit de ne finalement pas toucher à son tracé.

D'une part, les organisateurs de l'épreuve française veulent s'assurer que tout investissement réalisé pour modifier le tracé soit justifié par l'obtention d'un nouveau contrat. De l'autre, ils veulent s'assurer que la nouvelle génération de monoplaces, qui rouleront pour la première fois en 2022, demande toujours à ce que le circuit soit modifié.

En s'appuyant sur le spectacle proposé cette année, Éric Boullier a indiqué que le circuit répondait aux attentes lorsque le peloton était resserré et qu'il ne serait pas judicieux de modifier le tracé sans connaître les possibilités de dépassement de 2022.

"Je pense qu'il était bon de voir que l'on pouvait obtenir une belle course spectaculaire avec des voitures très proches en matière de performance, qu'importe la configuration de la piste", a confié à Motorsport.com le directeur du Grand Prix de France au sujet de l'épreuve de 2021. "Mais cela ne nous empêche pas de réfléchir et d'améliorer les choses pour l'avenir. Nous voulons d'abord voir comment le nouveau règlement va changer tout cela l'année prochaine."

Le départ du Grand Prix de France 2021

Le départ du Grand Prix de France 2021

"Évidemment, nous avons vécu une belle course, un bel évènement, et le Grand Prix de France a le vent en poupe désormais. J'espère que cela nous aidera à construire quelque chose de meilleur et de plus grand parce que nous travaillons également sur la capacité du Grand Prix, pour avoir plus de spectateurs à l'avenir."

Le Français a ajouté : "Nous sommes en train de mettre en place un groupe de travail sur la manière d'améliorer la qualité de la course et nous voulons avoir un peu plus de visibilité sur l'avenir. Nous voulons voir le règlement de l'année prochaine et comment il va fonctionner. Les dépassements sont censés être meilleurs et cela aura un impact sur le tracé."

Selon Boullier, les organisateurs du Grand Prix de France ont déjà entamé des discussions avec Liberty Media, détenteur des droits commerciaux de la F1, au sujet d'une éventuelle prolongation de contrat. Le directeur se montre optimiste quant à l'avenir, les ventes de billets 2022 connaissant un certain succès.

"Aujourd'hui, il y a des discussions avec le promoteur de la F1 pour prolonger le contrat", a-t-il précisé. "Nous avons ouvert nos ventes début novembre et nous sommes presque à 50% complets. Il y a donc un grand intérêt pour la F1 en France."

Lire aussi :

partages
commentaires
Alonso : Verstappen pilote "un cran au-dessus de nous tous"
Article précédent

Alonso : Verstappen pilote "un cran au-dessus de nous tous"

Article suivant

EL1 - Verstappen frappe le premier, Hamilton en retard

EL1 - Verstappen frappe le premier, Hamilton en retard
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021