Pénalité de Mazepin : Haas doit mieux communiquer

À la suite d'une pénalité de cinq secondes infligée à Nikita Mazepin pour avoir bloqué Sergio Pérez à Portimão, Haas va revoir sa manière de communiquer avec les pilotes en course.

Pénalité de Mazepin : Haas doit mieux communiquer

Au Grand Prix du Portugal, Nikita Mazepin a écopé d'une pénalité de cinq secondes pour avoir gêné le leader de la course, Sergio Pérez. Alors que le pilote Red Bull essayait de lui prendre un tour, les deux hommes ont manqué de s'accrocher dans le troisième virage. Pour ne pas casser son aileron avant, Pérez a dû freiner en urgence, ce qui a permis au pilote en deuxième position, Lewis Hamilton, de combler davantage l'écart.

À la fin de la course, Mazepin a présenté ses excuses à Pérez. Mais le directeur de Haas, Günther Steiner, estime que c'est à son équipe de prendre ses responsabilités dans une telle situation car elle disposait de plus d'informations au moment de l'incident. "Je pense que la lumière du drapeau bleu s'est allumée très tard, [Mazepin] avait déjà passé le deuxième virage lorsqu'elle s'est allumée. Donc, nous devons améliorer notre communication", a déclaré l'Italien.

Selon Steiner, Mazepin n'a pas délibérément ralenti Pérez et il est soulagé que la sanction, une pénalité de temps de cinq secondes, ait eu peu d'incidence dans la course du Russe. "Je pense que ce n'était pas intentionnel et il ne s'est rien passé de mal au final", a-t-il poursuivi. "Ce n'est jamais idéal mais je ne pense pas que les cinq secondes [de pénalité] aient fait une grande différence. [Mazepin] s'est excusé, ces choses-là arrivent."

Lire aussi :

Interrogé sur les raisons de cette sanction, le directeur de course de la Formule 1, Michael Masi, a expliqué que Mazepin a été épinglé pour avoir failli provoquer une collision et non pour le non-respect des drapeaux bleus. "La pénalité de Nikita n'est pas vraiment due au nombre de drapeaux bleus ignorés, elle est surtout due à l'incident avec Sergio au virage 3", a-t-il expliqué, insistant sur le fait que Mazepin n'a pas été sanctionné "pour un certain nombre de panneaux [non respectés] mais parce qu'il ne s'est pas écarté efficacement du chemin à la première occasion, et a manqué de causer un accident en conséquence."

Mazepin pas affecté par la colère de ses adversaires

Au terme de ses trois premiers Grands Prix en Formule 1, Nikita Mazepin n'a pas vécu un seul week-end sans s'attirer les foudres de ses adversaires sur la piste. Sans compter l'incident avec Sergio Pérez, le Russe s'est retrouvé dans le collimateur de Nicholas Latifi au Portugal. Alors que le pilote Williams était dans un tour d'installation en fin de Q1, il n'a pas été informé de l'arrivée de Mazepin, dans un tour rapide, par son ingénieur.

S'estimant gêné par Latifi, le Russe a décidé de répliquer en bloquant le Canadien quelques mètres plus loin, lorsque ce dernier a débuté son tour pour tenter de passer en Q2. Peu surpris par la manœuvre de Mazepin, il l'avait même prédit à la radio, Latifi a simplement qualifié le pilote Haas de "gros con". D'après Günther Steiner, l'agacement de certains envers le pilotage de Mazepin ne l'affecte pas car cela fait partie de la Formule 1.

"Évidemment, lorsque vous roulez à 300 km/h et que quelqu'un vous gêne, vous ne dites pas : 'Oh, ce type n'était pas très gentil'", ironise le directeur de Haas. "Vous dites autre chose et qui ne le ferait pas ? Nous savons tous que Nikita est un bad boy, il a été dépeint comme ça depuis un certain temps, alors... La Formule 1 diffuse toujours les commentaires sur lui parce que vous aimez les écouter. En fin de compte, ça fait partie de la course et du show, et je ne pense pas que ça l'affecte. Si ça vous affecte, vous ne devriez pas faire ce travail."

Propos recueillis par Oleg Karpov

partages
commentaires
Le GP de Monaco s'ouvre à 7500 spectateurs, y compris étrangers

Article précédent

Le GP de Monaco s'ouvre à 7500 spectateurs, y compris étrangers

Article suivant

Hamilton aidé par son aileron arrière au Portugal

Hamilton aidé par son aileron arrière au Portugal
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Portugal
Catégorie Course
Pilotes Nikita Mazepin
Équipes Haas F1 Team
Auteur Jonathan Noble
L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021