Pénalité de Mazepin : Haas doit mieux communiquer

À la suite d'une pénalité de cinq secondes infligée à Nikita Mazepin pour avoir bloqué Sergio Pérez à Portimão, Haas va revoir sa manière de communiquer avec les pilotes en course.

Pénalité de Mazepin : Haas doit mieux communiquer

Au Grand Prix du Portugal, Nikita Mazepin a écopé d'une pénalité de cinq secondes pour avoir gêné le leader de la course, Sergio Pérez. Alors que le pilote Red Bull essayait de lui prendre un tour, les deux hommes ont manqué de s'accrocher dans le troisième virage. Pour ne pas casser son aileron avant, Pérez a dû freiner en urgence, ce qui a permis au pilote en deuxième position, Lewis Hamilton, de combler davantage l'écart.

À la fin de la course, Mazepin a présenté ses excuses à Pérez. Mais le directeur de Haas, Günther Steiner, estime que c'est à son équipe de prendre ses responsabilités dans une telle situation car elle disposait de plus d'informations au moment de l'incident. "Je pense que la lumière du drapeau bleu s'est allumée très tard, [Mazepin] avait déjà passé le deuxième virage lorsqu'elle s'est allumée. Donc, nous devons améliorer notre communication", a déclaré l'Italien.

Selon Steiner, Mazepin n'a pas délibérément ralenti Pérez et il est soulagé que la sanction, une pénalité de temps de cinq secondes, ait eu peu d'incidence dans la course du Russe. "Je pense que ce n'était pas intentionnel et il ne s'est rien passé de mal au final", a-t-il poursuivi. "Ce n'est jamais idéal mais je ne pense pas que les cinq secondes [de pénalité] aient fait une grande différence. [Mazepin] s'est excusé, ces choses-là arrivent."

Lire aussi :

Interrogé sur les raisons de cette sanction, le directeur de course de la Formule 1, Michael Masi, a expliqué que Mazepin a été épinglé pour avoir failli provoquer une collision et non pour le non-respect des drapeaux bleus. "La pénalité de Nikita n'est pas vraiment due au nombre de drapeaux bleus ignorés, elle est surtout due à l'incident avec Sergio au virage 3", a-t-il expliqué, insistant sur le fait que Mazepin n'a pas été sanctionné "pour un certain nombre de panneaux [non respectés] mais parce qu'il ne s'est pas écarté efficacement du chemin à la première occasion, et a manqué de causer un accident en conséquence."

Mazepin pas affecté par la colère de ses adversaires

Au terme de ses trois premiers Grands Prix en Formule 1, Nikita Mazepin n'a pas vécu un seul week-end sans s'attirer les foudres de ses adversaires sur la piste. Sans compter l'incident avec Sergio Pérez, le Russe s'est retrouvé dans le collimateur de Nicholas Latifi au Portugal. Alors que le pilote Williams était dans un tour d'installation en fin de Q1, il n'a pas été informé de l'arrivée de Mazepin, dans un tour rapide, par son ingénieur.

S'estimant gêné par Latifi, le Russe a décidé de répliquer en bloquant le Canadien quelques mètres plus loin, lorsque ce dernier a débuté son tour pour tenter de passer en Q2. Peu surpris par la manœuvre de Mazepin, il l'avait même prédit à la radio, Latifi a simplement qualifié le pilote Haas de "gros con". D'après Günther Steiner, l'agacement de certains envers le pilotage de Mazepin ne l'affecte pas car cela fait partie de la Formule 1.

"Évidemment, lorsque vous roulez à 300 km/h et que quelqu'un vous gêne, vous ne dites pas : 'Oh, ce type n'était pas très gentil'", ironise le directeur de Haas. "Vous dites autre chose et qui ne le ferait pas ? Nous savons tous que Nikita est un bad boy, il a été dépeint comme ça depuis un certain temps, alors... La Formule 1 diffuse toujours les commentaires sur lui parce que vous aimez les écouter. En fin de compte, ça fait partie de la course et du show, et je ne pense pas que ça l'affecte. Si ça vous affecte, vous ne devriez pas faire ce travail."

Propos recueillis par Oleg Karpov

partages
commentaires
Le GP de Monaco s'ouvre à 7500 spectateurs, y compris étrangers

Article précédent

Le GP de Monaco s'ouvre à 7500 spectateurs, y compris étrangers

Article suivant

Hamilton aidé par son aileron arrière au Portugal

Hamilton aidé par son aileron arrière au Portugal
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021