Pénalité et nouveau moteur Honda pour Gasly

partages
commentaires
Pénalité et nouveau moteur Honda pour Gasly
Par :
10 juin 2018 à 14:47

Pierre Gasly prendra le départ du Grand Prix du Canada depuis le fond de grille ce dimanche soir, après avoir écopé d'une pénalité de dix places.

Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13, sort de son garage
Pierre Gasly, Toro Rosso, ajuste son casque
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13.
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13.
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13

Un problème détecté sur l'unité de puissance évoluée de Pierre Gasly l'a contraint samedi à revenir à son ancien moteur pour les qualifications. Éliminé dès la Q1 et initialement 16e sur la grille de départ, le Français va finalement bénéficier de l'évolution Honda pour la course puisqu'une nouvelle unité de puissance va être installée dans la STR13.

Seul le remplacement du moteur à combustion interne (ICE), le quatrième de la saison pour Gasly, entraîne une pénalité qui est de dix places. Il s'élancera donc depuis la 19e position, avec à ses côtés Romain Grosjean, qui n'a pas pu prendre part hier aux qualifications.

"Nous avons changé le moteur après les EL3 car Honda estimait d'après les données qu'il pouvait y avoir quelque chose qui n'allait pas dans la bonne direction", a expliqué à Motorsport.com Franz Tost, directeur de Toro Rosso. "En raison du peu de temps pour analyser, c'était plus sûr de revenir à l'ancienne spécification. Puis après avoir analysé toutes les données à Sakura hier soir, nous avons décidé d'installer une nouvelle unité de puissance."

"Pierre a également souffert du temps perdu en qualifications, et nous ne voulons pas prendre de pénalité en France ou en Autriche. Nous avons donc décidé de la prendre ici, en espérant que ça fonctionne."

Ce changement satisfera également Red Bull, qui veut étudier de près les données de l'évolution Honda en course, à l'heure de choisir sa motorisation 2019. Néanmoins, Franz Tost assure que cela n'a "pas fait partie de la discussion" autour du changement de moteur de ce dimanche. "Red Bull n'était pas impliqué, mais c'est évidemment un bon argument", a-t-il ajouté.

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Pirelli dévoile les stratégies pour la course du GP du Canada

Article précédent

Pirelli dévoile les stratégies pour la course du GP du Canada

Article suivant

Force India nie les dernières rumeurs de rachat

Force India nie les dernières rumeurs de rachat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Pierre Gasly
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu