Le directeur de course F1 explique la pénalité de Pérez

Michael Masi, le directeur de course de la Formule 1, a déclaré ne pas avoir compris pourquoi Sergio Pérez était étonné par sa pénalité après avoir gagné des positions en coupant un virage dans le premier tour.

Le directeur de course F1 explique la pénalité de Pérez

Sergio Pérez a écopé d'une pénalité de cinq secondes pour avoir quitté la piste et gagné un avantage durable. L'infraction est intervenue au premier tour quand, semblant rattraper un léger survirage, le pilote Racing Point a coupé dans le dégagement du virage 3, emprunté le chemin de retour en piste balisé, avant de revenir dans le peloton par le virage 5. 

Lire aussi :

Le Mexicain a fait part de son mécontentement en expliquant qu'il n'avait fait que suivre les directives de la direction de course pour effectuer son retour sur le tracé, en passant à gauche des plots installés dans ce but. Au contraire, la FIA n'a de son côté pas goûté au fait que Pérez ressorte devant des voitures qui le précédaient en entrant dans le virage, sans rendre ensuite de positions, lui permettant donc de gagner un avantage durable.

Dans les notes du directeur de course publiées avant le GP de France, comme avant chaque Grand Prix, Michael Masi a clairement indiqué que si un pilote devait passer par le chemin contournant les plots, il ne devait rejoindre la piste "que lorsqu'il n'est pas dangereux de le faire et sans gagner d'avantage durable". Interrogé par Motorsport.com après la manche du Castellet, Masi a insisté : "Le point primordial est que quand quelqu'un revient, il doit le faire de façon sûre et ensuite ne doit pas gagner d'avantage durable."

"En regardant en particulier [la vidéo] embarquée, quand vous regardez Lance Stroll, qui était immédiatement derrière [Pérez], Sergio a bloqué une roue, choisi d'aller vers la gauche et de contourner le plot, puis est revenu devant [Alexander] Albon et [Kevin] Magnussen. Ça faisait partie d'une discussion que nous avons eue à Monaco en fait, lors du briefing des pilotes, où il leur était demandé d'être effectivement derrière le pilote [derrière lequel] ils sont entrés [dans le virage]."

Lire aussi :

Masi a dans le même temps clarifié le fait qu'il n'avait pas été demandé à Pérez de rendre les places prises car les pilotes ont demandé, dans un tel cas de figure, à n'être informés que des problèmes liés au tout premier virage. "C'était une discussion ouverte avec eux au Canada et ils ont tous dit : il faut fixer une limite et une fois que nous serons sortis de cette [première] séquence, où les choses sont comme elles sont, nous composerons avec cette décision."

En conséquence, la seule solution pour éviter la pénalité aurait été pour Pérez de rendre rapidement et volontairement les positions gagnées. "Si Sergio avait choisi de sortir du virage 6 pour rendre ces deux places, je pense que nous aurions étudié la chose et dit qu'il avait en fait créé son propre désavantage."

Avec Jonathan Noble 

partages
commentaires
Hamilton : Le règlement 2021 est actuellement "très loin du compte"
Article précédent

Hamilton : Le règlement 2021 est actuellement "très loin du compte"

Article suivant

Officiel - Paddy Lowe quitte définitivement Williams

Officiel - Paddy Lowe quitte définitivement Williams
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021