Pénalités - Verstappen en appelle à une refonte des règles

Max Verstappen estime que la Formule 1 devrait profiter de la prochaine intersaison pour se pencher sur une amélioration du règlement en vue de 2017, afin d’éviter l’inconstance dans les pénalités.

Max Verstappen reste mécontent de la pénalité qu’il a reçue à la fin du Grand Prix du Mexique, le privant du podium après avoir court-circuité le premier virage dans la lutte qui l’opposait à Sebastian Vettel. Un incident qui a semblé similaire à celui survenu au départ avec Lewis Hamilton, mais pour lequel le Britannique a échappé à toute sanction.

"Le problème avec ce type de règles, c’est qu’elles compliquent le sport, à la fois pour les spectateurs et pour les commissaires", a écrit Verstappen dans sa chronique régulière pour son sponsor Exact.

"C’était quelque chose d’évident lors du Grand Prix du Mexique. Lewis Hamilton a coupé dans l’herbe au premier virage et n’a pas été pénalisé. Très bien, mais après j’ai fait exactement pareil dans ma lutte avec Sebastian Vettel, j’ai reçu cinq secondes de pénalité et j’ai perdu ma troisième place."

"C’est une situation ridicule. Lewis et moi avons tous les deux manqué le point de freinage, exactement dans le même virage. Comme lui, je n’ai tiré aucun avantage, car je suis entré le premier dans le virage et j’en suis sorti premier. Le fait que j'aie été puni, et pas Lewis, indique qu’il y a deux poids, deux mesures."

La même chose pour tout le monde

Alors qu’il ne reste que deux Grands Prix à disputer cette saison, le pilote néerlandais estime que la trêve hivernale qui va arriver serait une excellente opportunité pour que la FIA se penche sur le problème et trouve les solutions appropriées.

"Il reste deux courses cette saison, et peut-être qu’ensuite nous pourrions utiliser la période hivernale pour passer les règles au peigne fin et créer plus de clarté", estime Verstappen. "Il faut évidemment des règles, et je les respecterai toujours, mais c’est équitable uniquement si ce sont les mêmes pour tout le monde, ainsi que dans la manière de les appliquer."

Le podium du Grand Prix de Mexique a fait l’objet d’une autre controverse puisqu’il a finalement vu Daniel Ricciardo hériter de la troisième marche, après une confrontation en piste avec Vettel. L’Allemand a finalement été pénalisé, à juste titre selon Verstappen.

"Apparemment, il s’attendait à ce que je lui donne la place", s’étonne le pilote Red Bull. "Mais je ne prévoyais pas de faire ça. Je ne fais pas de cadeaux."

"Dans sa frustration, Sebastian a fermé la porte à Daniel Ricciardo en faisant exactement ce qui est désormais banni par la règle Verstappen. J’ai le sentiment que c’est logique que Sebastian ait été puni pour sa manoeuvre. Mais ce qui est étrange, c’est que cela a été étudié seulement plus tard, donc Daniel n’a pas pu profiter du podium."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags fia, penalites