Pérez, 6ème à la force du poignet

Grâce aux huit points inscrits avec la sixième place du Grand Prix de Bahreïn, Sergio Pérez fait monter son total à 10 unités et reprend du galon chez McLaren

Grâce aux huit points inscrits avec la sixième place du Grand Prix de Bahreïn, Sergio Pérez fait monter son total à 10 unités et reprend du galon chez McLaren. Au terme d’une course animée, Pérez livra une bataille de tous les instants, parfois avec rudesse, face à de nombreux pilotes plus expérimentés que lui et réputés difficiles dans les duels, comme Fernando Alonso et Mark Webber. Le Mexicain, qui était suivi de près par Carlos Slim et son entourage à Bahreïn, peut se satisfaire de son Grand Prix de longue haleine, conclu par une résistance farouche dans le peloton et un ultime dépassement sur la seconde Red Bull. “Premièrement, c'était un week-end solide : on a pu réussir à extraire le maximum de la voiture, et fait une course intelligente en économisant bien les pneus”, se réjouit Pérez, hilare. Les deux pilotes McLaren se sont frotté les roues en course, et Pérez a même laissé un morceau de son aileron avant sur l’arrière de la monoplace de son coéquipier. “On va devoir parler entre Jenson et moi, j'étais aussi agressif avec lui qu'il l'était avec moi et on aurait pu se crasher, mais on va en parler. Martin Whitmarsh a toujours cru en moi, mais on s'améliore”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Fernando Alonso , Sergio Pérez , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren
Type d'article Actualités