Pérez ou Albon ? Red Bull promet une décision "avant Noël"

Le responsable de la compétition chez Red Bull, Helmut Marko, a indiqué que la décision sur le second baquet Red Bull serait prise avant Noël.

Pérez ou Albon ? Red Bull promet une décision "avant Noël"
Charger le lecteur audio

L'identité du pilote qui sera l'équipier de Max Verstappen en 2021 chez Red Bull Racing reste aujourd'hui un mystère. En coulisses comme en public, les tergiversations sur les différentes candidatures ont brouillé les pistes, si bien qu'à ce jour, il est difficile de savoir qui de son actuel occupant, Alex Albon, ou du challenger, Sergio Pérez, est le mieux placé.

Le Thaïlandais a fait son possible lors de l'ultime épreuve de la saison pour plaider sa cause, lui qui a connu une saison très difficile et loin du rythme affiché par le Néerlandais. Parti cinquième sur la grille, Albon s'est finalement classé quatrième, terminant la course deux secondes derrière Lewis Hamilton et à une vingtaine de secondes de Verstappen, qui s'est imposé.

"C'était une de ses meilleures courses", a déclaré Helmut Marko à Motorsport.com avant d'ajouter : "Nous allons quand même y réfléchir et prendre notre décision, avant Noël. Nous devons passer en revue toutes les données. Il y a tellement de choses que nous devons examiner."

Lire aussi :

Le directeur de l'écurie autrichienne, Christian Horner, a confirmé le timing de ce choix. "Nous avons toujours dit que nous attendrions la fin de l'année, puis que nous prendrions notre décision à la fin de la saison. Alex a donc probablement connu son meilleur week-end de course en fait ce week-end, ce qui est encourageant pour lui, mais nous avons maintenant une image complète de la saison."

"Et nous prendrons cette décision dans les prochains jours. Il est évident que nous avons maintenant une énorme quantité de données. Nous avons toutes les connaissances sur les différents circuits sur lesquels nous avons couru, et nous allons évidemment nous réunir pour en tirer les bonnes conclusions."

Concernant plus spécifiquement Abu Dhabi, Horner estimait avoir vu ce qu'il attendait de son pilote, à savoir rendre la vie des Mercedes plus compliquée. "C'est assurément ce que nous nous attendions à voir", a-t-il déclaré.

"Parce que [c'est] la seule façon de mettre Mercedes sous pression, s'ils avaient par exemple divisé leur stratégie, nous aurions pu être très exposés. Et bien sûr, à la fin de la course, Alex a pu se rapprocher d'eux. Il a évidemment perdu un peu de terrain au début du relais après la voiture de sécurité, une fois sa stratégie modifiée pour aller jusqu'à la fin de la course. Mais je pense qu'Alex a fait une bonne course, et qu'il a vécu un week-end solide."

partages
commentaires

Voir aussi :

Kvyat : "Dommage" qu'AlphaTauri n'ait pas annoncé sa décision
Article précédent

Kvyat : "Dommage" qu'AlphaTauri n'ait pas annoncé sa décision

Article suivant

Qui participe aux essais F1 de "jeunes pilotes" à Abu Dhabi ?

Qui participe aux essais F1 de "jeunes pilotes" à Abu Dhabi ?
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021