Pérez : "Nous aurions pu utiliser les ultratendres ici"

Pour la première fois en cette saison 2017 de Formule 1, Pirelli va apporter son composé le plus dur, en l'occurrence à l'occasion du Grand Prix d'Espagne.

Or, le manufacturier italien a adopté une approche conservative dans la conception de ses gommes pour cette année, les pneus étant plus larges et devant subir davantage de charges aérodynamiques.

Par conséquent, il va être compliqué de faire monter le composé dur en température, même sur un circuit de Barcelone où l'on retrouve plusieurs virages rapides, et les pilotes devraient bouder les deux trains de hards au profit des mediums et des tendres.

"J'aurais vraiment choisi les supertendres, au moins", affirme d'ailleurs Sergio Pérez. "Nous aurions même pu utiliser les ultratendres ici. Je pense que les durs ne seront bons qu'à faire des photos. Nous ne les utiliserons pas du tout."

Des évolutions providentielles

Malgré la quatrième place du team au championnat des constructeurs, la Force India VJM08 est loin de pouvoir être considérée comme la "meilleure des autres" derrière la Ferrari, la Mercedes et la Red Bull.

"Je pense que nous progressons constamment, mais nous n'avons pas du tout la quatrième voiture la plus rapide", confirme Sergio Pérez. "Je pense qu'il faut vraiment féliciter l'équipe de son travail fantastique avec la voiture actuelle, en espérant l'améliorer."

Le Mexicain espère d'ailleurs que les évolutions apportées pour le Grand Prix d'Espagne permettront de résoudre le problème d'appui à l'arrière que connaît l'équipe depuis le début de la saison.

"Barcelone est l'une des courses les plus importantes de l'année ; avec cette nouvelle génération de voitures, la voiture va beaucoup évoluer course après course. Nous espérons que ces évolutions vont résoudre une grande partie des problèmes que nous rencontrons actuellement avec le train arrière de la voiture, et nous allons voir vendredi ce qu'il en est. Nous sommes optimistes ; Barcelone est généralement un circuit très difficile pour nous, mais nous espérons faire un bon vendredi, un vendredi solide, et en tirer le meilleur."

Deux pilotes dans les points

Pérez se félicite en tout cas des résultats obtenus en ce début de saison. En se classant sans faute entre la sixième et la dixième place lors de chaque Grand Prix, les pilotes Force India ont permis à leur écurie de marquer 31 points déjà.

"Je pense que l'équipe fait un travail fantastique. Vu le rythme pur de la voiture, je pense que nous avons fait le maximum lors des quatre premières courses, nous avons toujours saisi les meilleures opportunités, nous étions toujours là pour les opportunités, la fiabilité, la stratégie. Je pense que nous avons fait un travail incroyable dans notre approche du week-end en général."

"C'est clair qu'avoir deux pilotes qui marquent des points, ça fait une énorme différence, surtout sur 20 courses", conclut Pérez, qui s'est déjà montré élogieux vis-à-vis de son coéquipier Esteban Ocon.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Force India
Type d'article Actualités