Pérez a commis une erreur : "J'aurais dû être en pole"

Sergio Pérez déplore une erreur qui lui aurait coûté la pole position à Imola.

Pérez a commis une erreur : "J'aurais dû être en pole"

Les qualifications du Grand Prix d'Émilie-Romagne ont fait partie des plus serrées que l'on ait vues ces dernières années, c'est indéniable. Un top 10 qui se tient en quatre dixièmes à peine en Q2 puis, dans la dernière phase, les trois premiers en moins d'un dixième. Malheureusement pour les pilotes Red Bull, ils ont été devancés d'un souffle par l'irréductible Lewis Hamilton à Imola, et ils ne cachent pas leur déception, d'autant qu'ils sont convaincus que la pole position était à leur portée.

Lire aussi :

Sergio Pérez n'affiche que 35 millièmes de déficit sur le septuple Champion du monde et estime justement qu'une faute de pilotage lui a coûté la pole. Malgré tout, il se satisfait d'avoir obtenu ce résultat au lendemain d'un accident évitable en Essais Libres 1, où il a percuté un Esteban Ocon qui était au ralenti.

"Tout d'abord, je dois dire bravo à l'équipe", déclare Pérez. "Hier, j'ai commis une erreur et je l'ai fait travailler dur pendant la journée. Nous avons bien rebondi, et le plus important est de toujours montrer des progrès. Je ne me serais jamais attendu à être ici [deuxième] aujourd'hui, vu la journée d'hier. Nous avons progressé, mais il est juste important d'être deuxième."

"J'aurais dû être en pole aujourd'hui. J'ai commis une erreur dans mon dernier virage, je pense donc que tout est positif et que nous devons juste nous assurer de continuer à progresser."

Avec 0"052 de retard sur son coéquipier, Max Verstappen déplore lui aussi une performance loin d'être irréprochable : "Ce n'est pas génial. En Q3, je suis sorti au virage 3. C'était donc un peu désordonné, simplement pas un super tour, mais ça ne peut pas être bien à chaque fois. On va voir ce qui a cloché, mais ce n'étaient vraiment pas les qualifs les plus faciles. Je suis quand même troisième, c'est une bonne position de départ."

Des étincelles derrière la voiture de Max Verstappen, Red Bull Racing RB16B

Helmut Marko confirme aux chaînes Sky Allemagne et ORF que Verstappen aurait pu signer la pole position après avoir "trouvé Stroll sur son chemin" dans le premier secteur et "perdu un dixième et demi à ce moment-là", sans oublier "deux autres petites erreurs" pour un total de "quasiment deux dixièmes perdus". Le conseiller sportif de Red Bull chante par ailleurs les louanges de son pilote mexicain : "La progression de Pérez est incroyable. Qu'il soit si compétitif pour sa deuxième séance qualificative nous ravit, évidemment."

Le Grand Prix s'annonce désormais intéressant au niveau de la stratégie car, une fois n'est pas coutume, les deux Red Bull sont présentes aux avant-postes, contrairement à la seconde Mercedes de Valtteri Bottas, huitième. De surcroît, le taureau rouge n'a pas mis ses œufs dans le même panier. "Pérez va prendre le départ en pneus tendres, Max et Hamilton en mediums. Cela peut être décisif dans cette ligne droite relativement longue", estime Marko.

L'Autrichien justifie par ailleurs les pneus tendres donnés à Pérez en Q2, l'intéressé n'ayant pas atteint la Q3 à Bahreïn avec les mediums : "Il était clair que nous avions besoin de lui en Q3. Pour être sûr de concrétiser et afin qu'il ait autant de tentatives que possible avec les pneus, nous avons décidé de faire ça en Q2. C'est aussi relativement bien pour la stratégie en vue de demain d'avoir deux composés pneumatiques différents à l'avant."

Et les pilotes font également preuve d'enthousiasme en vue de la course. "Ça va être intéressant car nous avons les deux voitures avec des pneus différents, alors voyons voir comment ça évolue. Nous allons essayer de compliquer la vie [à Mercedes]", assure Verstappen. Pérez confirme : "C'est demain qui compte. Tout peut arriver. Nous sommes sur une stratégie différente de Lewis et Max. Il va être intéressant de voir ce que nous pouvons faire. Et le plus important est de marquer ces points et de se battre, c'est la priorité actuelle."

partages
commentaires
Hamilton ne s'attendait "pas du tout" à devancer les Red Bull

Article précédent

Hamilton ne s'attendait "pas du tout" à devancer les Red Bull

Article suivant

Giovinazzi accuse Mazepin de manque de respect

Giovinazzi accuse Mazepin de manque de respect
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021