Pérez comprend pourquoi des pilotes ont du mal avec la Red Bull

Sergio Pérez a affirmé comprendre pourquoi certains pilotes pouvaient avoir du mal à être performants au volant des Red Bull, jugeant la voiture "assez différente" de ce qu'il a précédemment piloté.

Pour la première fois depuis son arrivée au sein de l'écurie Red Bull, Sergio Pérez a eu l'occasion de tester des monoplaces de la marque. La RB15 de 2019 d'abord lors d'une journée d'essais destinée à s'habituer au fonctionnement et aux procédures de l'écurie, puis la RB16B de la saison à venir lors d'un roulage limité dans le cadre d'une journée de tournage promotionnel.

Le Mexicain a intégré l'écurie autrichienne après deux saisons lors desquelles elle a vu deux jeunes pilotes se casser les dents sur une monoplace au comportement difficile, à savoir Pierre Gasly, qui fut remplacé au bout d'une demi-saison en 2019, puis Alex Albon qui avait succédé au Français dans le baquet de la seconde Red Bull et qui a finalement été prié de délaisser son poste de titulaire fin 2020.

Lire aussi :

Quand Motorsport.com a interrogé Pérez sur sa manière d'appréhender cette question lors de ses premiers roulages, le vainqueur du GP de Sakhir a souligné des différences notables avec ses précédentes F1. "C'est assez différent, je remarque déjà les différences. Le train avant fort qu'a la voiture, etc, ce sont des choses que l'on remarque relativement vite dès qu'on saute dans la voiture et sur le simulateur."

"Évidemment, je vois pourquoi tous les pilotes ne peuvent pas forcément s'adapter à cette voiture. Je le remarque déjà. Quant au temps dont j'ai besoin pour savoir exactement comment régler la voiture, où tirer les derniers dixièmes de seconde, cela vient avec l'expérience à son volant, il faut apprendre comment en tirer le meilleur. C'est quelque chose qui viendra une fois que je la comprendrai complètement. J'espère que ça ne va pas me prendre trop longtemps."

Il ne veut toutefois pas s'étendre et tirer de conclusions hâtives après ce bref roulage dans la monoplace 2021, avec des pneus de démonstration. "C'est une journée de tournage, donc il s'agit d'essayer de me mettre à l'aise dans la voiture. Je peux déjà voir qu'il y a du potentiel dans cette voiture, et je peux repérer certaines des différences. C'est sur des pneus d'essai et ainsi de suite, donc je ne veux pas tirer de conclusions. Mais je peux juste voir qu'il y a un bon potentiel dans la voiture."

En tout cas, Pérez ne manque clairement pas d'ambition pour la saison à venir, vu son objectif : "Surpasser la performance de la voiture. Si nous avons une voiture suffisamment bonne pour remporter le championnat, m'assurer de le gagner. Si nous avons une voiture assez bonne pour la deuxième place, m'assurer de gagner [quand même]. Surpasser le potentiel de la voiture."

partages
commentaires
Haas a refusé de sponsoriser Grosjean en IndyCar, de peur qu'il meure

Article précédent

Haas a refusé de sponsoriser Grosjean en IndyCar, de peur qu'il meure

Article suivant

AlphaTauri attend des performances "similaires à la mi-2020"

AlphaTauri attend des performances "similaires à la mi-2020"
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021