Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
51 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
58 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
72 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
86 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
100 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
107 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
121 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
135 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
142 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
156 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
177 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
191 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
219 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
226 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
240 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
247 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
261 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
275 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
282 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
296 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
310 jours

Pérez n'a jamais envisagé un retour chez McLaren

partages
commentaires
Pérez n'a jamais envisagé un retour chez McLaren
Par :
Co-auteur: Jonathan Noble
25 sept. 2018 à 07:06

Sergio Pérez a déclaré avoir discuté avec McLaren au sujet d'un baquet en Formule 1 la saison prochaine, mais n'avoir jamais sérieusement envisagé un retour dans l'équipe qui l'a remercié en 2013.

Pérez a connu une carrière en dents de scie lors de laquelle il a fait partie de la Ferrari Driver Academy puis l'a quittée pour rejoindre McLaren en 2013 avant que Kevin Magnussen lui soit préféré au terme de sa première saison. Il a ensuite réussi à trouver un baquet sur la grille, chez Force india, et a redorer son blason au sein d'une écurie qui a grandi au point de devenir la structure phare chez les indépendants.

À l'inverse, McLaren n'est pas parvenu à se relever après avoir bâti une série de monoplaces peu performantes, dont la MP4-28 de 2013 fut la première. Les baquets au sein de l'écurie de Woking ont été sur le marché après le départ de Fernando Alonso et la perte de confiance en Stoffel Vandoorne. Pérez comptait parmi les pilotes courtisés par McLaren, même si le volant aux côtés de Carlos Sainz est finalement revenu à Lando Norris.

Lire aussi :

"Nous avons discuté", a déclaré Pérez. "Je pense qu'à ce moment-là, je savais déjà ce que j'allais faire. Ils étaient assez intéressés par mes projets, mais il n'y avait pas grand-chose à ajouter parce que je les connaissais déjà. Je suis heureux de ce que j'ai et je crois que c'est la meilleure option pour mon avenir."

"Un jour vous pouvez être très proche d'une voiture de pointe et le jour d'après vous vous retrouvez sans aucun baquet. On ne peut rien considérer comme acquis. Je suis arrivé dans un super endroit chez Force India. Je suis venu ici quand l'équipe était très petite, une des plus petites. Je pense que nous avons progressé et les deux dernières saisons ont été merveilleusement bonnes pour nous."

Force India est devenu l'une des structures indépendantes les plus compétitives de ces dernières saisons malgré les difficultés financières de Vijay Mallya. L'équipe a terminé "meilleure des autres" à la quatrième place derrière les constructeurs établis que sont Mercedes, Ferrari et Red Bull en 2016 et 2017.

Elle semblait bien partie pour faire de même cette saison jusqu'à ce que ses finances posent problèmes et qu'elle soit sauvée par un consortium d'investisseurs mené par l'entrepreneur canadien Lawrence Stroll. En conséquence, elle a dû redémarrer en tant que nouvelle entité – Racing Point Force India – avec une remise à zéro des points au championnat constructeurs à partir du Grand Prix de Belgique, tout en ayant tout de même la quatrième voiture la plus rapide.

Pérez n'a pas été formellement confirmé par Force India en vue de 2019 mais devrait rester au sein de l'écurie pour la sixième année consécutive. "Si vous n'êtes pas dans une Mercedes ou dans une Ferrari, Force India devient un endroit très attractif. Nous avons battu tout le monde lors des deux dernières années. J'ai beaucoup grandi avec l'écurie. Je suis content de mes projets. Je pense qu'être ici est une bonne chose pour les années à venir."

Article suivant
Les dates des F1 Esports Pro Series révélées

Article précédent

Les dates des F1 Esports Pro Series révélées

Article suivant

Ricciardo : Les progrès de la Spec C sont "encourageants pour mon avenir"

Ricciardo : Les progrès de la Spec C sont "encourageants pour mon avenir"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Stuart Codling