Pérez est déjà la cible des critiques

Onzième à Shanghai, Sergio Pérez a terminé à la porte des points à bord de sa McLaren Mercedes, pendant que son équipier Jenson Button effectuait une course solide pour aller chercher une cinquième place

Onzième à Shanghai, Sergio Pérez a terminé à la porte des points à bord de sa McLaren Mercedes, pendant que son équipier Jenson Button effectuait une course solide pour aller chercher une cinquième place.

Alors que l'écurie de Woking peine à résoudre ses problèmes de performance avec la MP4-28, le pilote mexicain ne semble pas non plus au meilleur de sa forme.

Dimanche, il a même paru plutôt nerveux, à l'image de sa passe d'armes avec Kimi Räikkönen, qui aurait pu mal se terminer pour le Finlandais.

Pour Martin Brundle, ancien pilote McLaren devenu commentateur de la Formule 1, l'équipe britannique a fait une erreur en recrutant Pérez pour remplacer Hamilton durant l'intersaison.

"Je ne comprends toujours pas pourquoi McLaren n'a pas signé Hülkenberg. Son talent est évident. Je l'aurais fait signer dix fois avant de prendre Pérez", a déclaré Brundle dans Speed Week.

Après trois Grands Prix, Sergio Pérez conserve évidemment le soutien de son équipe, mais les critiques commencent peu à peu à se concentrer sur le Mexicain. A lui d'inverser la tendance.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Kimi Räikkönen , Martin Brundle , Sergio Pérez
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités