Pérez et Force India lancent un week-end prometteur

Avec une cinquième place au championnat constructeurs déjà assurée, Force India est à Abu Dhabi pour finir la saison en beauté.

Le rythme affiché par ses deux pilotes est plus que prometteur, puisqu’ils ont toujours figuré dans le Top 10 lors des deux premières séances d’Essais Libres. En grande forme durant cette deuxième partie de saison, Sergio Pérez s’est même hissé dans le trio de tête vendredi après-midi. 

"C’était un bon début pour notre week-end, malgré le problème de freins que nous avons connu à la fin de la séance", commente le pilote mexicain. Il a en effet été contraint de regagner son stand plus tôt que prévu avec des freins en feu à l’arrière de sa monoplace. Avant cela, le travail a été plus que prometteur sur un tracé où le bloc Mercedes-Benz procure de nouveau un avantage indéniable. 

"En EL2, c’était une séance très positive : Je me suis senti à l’aide dans la voiture dès le début et les changements que nous avons faits ont bien fonctionné", résumé Pérez. "Notre programme sur les longs relais a été interrompu par le problème de freins, mais nous avons beaucoup de données grâce aux relais de Nico [Hülkenberg] et nous pouvons analyser cela ce soir. La base du set-up sur laquelle nous travaillons est déjà assez bonne, donc nous sommes bien placés pour demain."

Pérez a également expliqué que la première séance du jour avait davantage servi à évaluer des pièces pour la saison prochaine qu'à préparer la suite du dernier week-end de l'année. 

"La première séance n’est pas très représentative des conditions de course ici, car les températures en piste sont bien plus élevées que ce que nous avons dans la soirée, donc nous avons saisi cette opportunité pour tester quelques pièces qui nous aideront dans le développement de la voiture de l’an prochain."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Circuit Yas Marina Circuit
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Force India
Type d'article Actualités
Tags reaction, yas marina