Pérez : "J'attire un peu plus l'attention"

J

J. D., Montréal - Même s'il a terminé sa course par un abandon, Sergio Pérez a été l'un des grands animateurs de l'édition 2013 du Grand Prix de Monaco. Auteur de plusieurs manœuvres de dépassement, le Mexicain a fini par s'accrocher avec Kimi Räikkönen avant d'abandonner en fin de course sur un problème de freins lié à ses péripéties en piste.

Sur le circuit le plus étroit de la saison, Sergio Pérez n'a pas hésité à attaquer ses adversaires en prenant des risques afin de remonter dans la hiérarchie. Avant de renoncer, le Mexicain occupait la cinquième place provisoire suite au passage aux stands de Räikkönen.

"Si vous souhaitez dépasser à Monaco, vous devez prendre des risques et être à la limite", explique Pérez. "En 2012, je suis parti en dernière position sur la grille de départ pour finir à la 11ème place. J'avais effectué 5 ou 6 dépassements au niveau de la chicane, et personne ne s'était plaint. Cette année, je suis chez McLaren donc j'attire un peu plus l'attention, mais je ne pense pas avoir été trop agressif lors des manœuvres que j'ai effectué. Je n'ai rien tenté de stupide."

A la fin du Grand Prix de Monaco, Kimi Räikkönen n'a pas manqué de critiquer Sergio Pérez pour sa manœuvre. Face à ses attaques, le Mexicain reste droit dans ses bottes et ne souhaite pas réagir, estimant normal la réaction du Finlandais après la perte de précieux points au Championnat.

"Kimi est un pilote très intelligent, je pensais vraiment qu'il m'avait vu, mais nous nous sommes accrochés. Il était furieux à la fin de la course parce qu'il a perdu de précieux points à Monaco alors qu'il se bat pour le championnat, mais il a réagi à chaud. Nous sommes des humains et c'est normal de réagir de la sorte lorsque votre course a été ruinée."

"J'avais l'impression qu'il avait ruiné ma course, et inversement. Dans ces conditions, les critiquent partent rapidement. Dans le passé, j'ai connu ma meilleure passe d'armes avec lui en F1. C'était à Monza en 2012, il m'a laissé juste assez de place pour passer, c'était un belle bagarre et c'est pourquoi j'ai vraiment été très surpris par ce qui s'est passé à Monaco."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Sergio Pérez
Équipes McLaren
Type d'article Actualités