Pérez : "La Corée, une course très difficile"

A une semaine du Grand Prix de Corée du Sud, qui se disputera sur le circuit de yeongam pour la quatrième année consécutive, Sergio Pérez détaille les particularités de ce tracé

A une semaine du Grand Prix de Corée du Sud, qui se disputera sur le circuit de yeongam pour la quatrième année consécutive, Sergio Pérez détaille les particularités de ce tracé.

Pour le Mexicain, il s'agit d'un circuit compliqué qui demande beaucoup d'adresse et ne récompense pas nécessairement l'agressivité. Les réglages de la voiture y sont évidemment cruciaux, notamment en termes d'équilibre. Quant aux possibilités de dépassement, elles existent grâce aux longues lignes droites, ce qui nécessite d'avoir une monoplace disposant d'une bonne vitesse de pointe.

"Le circuit international de Corée est un lieu intéressant. Il y a deux éléments distincts : la première partie, qui est essentiellement un mélange de gros freinages avec trois longues lignes droites, et la dernière portion, qui est longue, vallonnée avec des virages à haute et moyenne vitesse", explique Pérez. "C'est un tracé assez technique, qui récompense la précision plus que l'engagement, donc le principal défi est de bien placer la voiture sur la piste. C'est satisfaisant quand vous y parvenez car il y a beaucoup à tirer d'une voiture bien équilibrée."

"L'objectif est aussi d'avoir une voiture qui fonctionne bien dans les principales zones de dépassement, dans les virages 1 et 3, ce qui demande un peu de compromis quant aux réglages. C'est très important, car c'est très difficile de dépasser quand vous entrez dans la portion sinueuse, où il n'y a vraiment qu'une seule trajectoire."

"Le Grand Prix de Corée est une course très difficile. Elle pourrait ne pas avoir cette réputation, mais ne pas y faire d'erreur est toujours très gratifiant."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Type d'article Actualités