Pérez menacerait le volant de Russell chez Williams

partages
commentaires
Pérez menacerait le volant de Russell chez Williams
Par :
Co-auteur: Basile Davoine

Williams étudierait sérieusement la possibilité de recruter Sergio Pérez pour 2021, ce qui coûterait sa place à George Russell.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l'avenir en Formule 1 de George Russell pourrait considérablement s'obscurcir : le baquet du pilote Williams pour 2021 ne serait plus garanti. Il semble que le Britannique soit contraint d'attendre la fin du mois pour savoir ce qu'il adviendra, lorsque les nouveaux propriétaires de l'écurie de Grove auront fait connaître leur position.

En moins de quatre mois, Russell pourrait passer d'avoir été très proche d'un volant Mercedes au fait de se retrouver sans volant l'an prochain. Au début de l'été, le pilote de 22 ans faisait partie des candidats éventuels pour remplacer Valtteri Bottas en 2021, avant que le Finlandais ne soit finalement prolongé par Mercedes. Durant cette période, Claire Williams a d'ailleurs tout fait pour conserver son pilote, s'appuyant sur l'option contractuelle que détenait l'écurie en vue d'une troisième année avec le protégé de la firme à l'étoile. Alors que les négociations pour vendre l'écurie étaient lancées, Williams voulait assurer la présence à moyen terme d'un atout précieux. Le 16 juillet, l'équipe a confirmé la prolongation de Russell et de Nicholas Latifi en 2021, affirmant qu'une vente n'y changerait rien.

Lire aussi :

Tout semblait donc se dérouler comme prévu pour Russell, jusqu'à ce que Nikita Mazepin entre dans la danse des pilotes cherchant activement un volant en F1 pour 2021. Le profil du russe et ses appuis financiers importants ont perturbé la négociation qui semblait avoir débuté entre Sergio Pérez et Haas F1, le Russe étant visiblement en passe de décrocher sa place dans l'écurie américaine. Dès le week-end dernier, Canal+ annonçait d'ailleurs que l'accord était trouvé. C'est ce qui a mené Pérez à rechercher un plan B, qui pourrait le mener chez Williams.

Paradoxalement, le baquet de Russell à Grove est tout sauf assuré, même si un contrat a été annoncé durant l'été. Car les nouveaux propriétaires pourraient justifier une réévaluation de l'accord par le fait que celui-ci a été conclu avant leur arrivée. Dans les faits, si Dorilton Capital veut tout faire pour recruter Sergio Pérez – qui dispose lui aussi de sponsors importants –, rien ne devrait l'en empêcher. Russell se retrouverait alors sans solution, l'avenir de Latifi ne semblant pas menacé compte tenu de son apport financier.

À l'heure actuelle, rien ne semble encore avoir été décidé, mais la position de Russell est plus fragile que ce que tout le monde voulait bien croire. Il n'est pas exclu que le marché des transferts évolue encore favorablement pour lui, mais le risque est désormais réel…

Pour Binotto, Ferrari va désormais dans la bonne direction

Article précédent

Pour Binotto, Ferrari va désormais dans la bonne direction

Article suivant

Vidéo - Le test d'Alonso avec Renault en images

Vidéo - Le test d'Alonso avec Renault en images
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes George Russell
Équipes Williams
Auteur Roberto Chinchero