Pérez : "Il n’y a pas de secret, Ocon est un pilote du futur"

Sergio Pérez exerce depuis un moment une pression psychologique sensible sur son équipier Esteban Ocon mais ne manque toutefois pas de louer ses qualités.

Sergio Pérez a déjà commencé à annoncer pendant la trêve hivernale qu’il estime que la pression sera du côté de son équipier Esteban Ocon en 2018.

Dans leur seconde année de confrontation chez Force India, le Mexicain et le Français joueront tous les deux gros : l’un doit impérativement contenir le protégé de Mercedes à la trajectoire stellaire s'il veut encore maintenir sa cote dans le paddock et une chance de disposer d'un volant dans un top team ; tandis que ce dernier aura à cœur de prouver aux directeurs d’équipes qu’il sera déjà prêt à rejoindre un projet encore plus important que celui de la vaillante écurie ayant signé la quatrième place du championnat du monde des constructeurs 2017.

Esteban Ocon a rejoint Force India avec une expérience en F1 de neuf GP, disputés en 2016 avec Manor. Le Français est entré dans les points en 18 occasions sur 20 courses en 2017, et a bouclé mathématiquement sa campagne à seulement quelques unités de Pérez, qui débutera quant à lui sa huitième saison dans la catégorie reine à l’âge de 28 ans.

Ocon est porté en très haute estime par les directeurs d’équipe, comme en témoigne le résultat du vote secret réalisé par Autosport/Motorsport.com cet hiver, plaçant le Français en cinquième position.

"[Battre Ocon] est l’objectif principal [en 2018]", admet Pérez. "La pression sera désormais sur lui, car il s’agit de sa seconde année avec l’équipe et que tout le monde attendra de grandes choses de lui", insiste-il de nouveau. "Je pense que ce sera de nouveau très serré."

Compliments appuyés pour Ocon

Pérez reconnait qu’il a été impressionné par le niveau de performance rapidement atteint par Ocon et la manière dont sa régularité implacable a servi son positionnement au sein du plateau, week-end après week-end.

"Je le considère hautement, c’est certain. Il a beaucoup de talent et d’expérience. Son style de pilotage est très comparable à celui de Nico [Hülkenberg, son ancien équipier, ndlr]."

"Il est arrivé très bien préparé en Formule 1. Il était déjà assez mature, avec beaucoup de connaissance, et il s’est trouvé immédiatement dans le rythme. Il a clairement fait un vraiment bon travail. Il n’y a pas de secret : c’est un très bon pilote, et l’un des pilotes du futur."

Comme il l’avait déjà justifié, Pérez pense que la dynamique positive trouvée par Ocon dans son duel direct face à lui en seconde moitié de saison a été accentuée par plusieurs éléments.

"Quand nous avons introduit des évolutions et réglé l’auto avec celles-ci, j’ai beaucoup manqué d’équilibre", répète-t-il. "Je n’étais pas à l’aise sur un tour et Esteban a été assez fort tout à coup en qualifications, ce qui fait que j’ai souffert durant cette période. Mais je suis satisfait du fait que nous soyons parvenus à corriger ceci. Nous avons une bonne compréhension de ce qui s’est mal passé. Je suis donc assez confiant en arrivant à l’année prochaine : je partirai d’un bon point de départ."

Avec Lawrence Barretto

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez , Esteban Ocon
Équipes Force India
Type d'article Actualités
Tags duel