Pérez pas distrait par la rumeur Ferrari

Sergio Pérez affirme ne pas trop s’enflammer au sujet de la rumeur qui le lie à la prestigieuse Scuderia Ferrari.

Pérez pas distrait par la rumeur Ferrari
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Sergio Perez, Sahara Force India F1
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09 sur la grille
Sergio Pérez, Sahara Force India F1 VJM09
Sergio Pérez, Sahara Force India F1

En revanche, il affirme être satisfait de constater que sa cote a pris de la valeur. Le Mexicain connaît jusqu’ici une bonne saison avec Force India, ayant même récolté un podium à Monaco.

La Scuderia Ferrari n’ayant pas encore décidé si elle allait conserver Kimi Räikkönen après 2016, le nom de Pérez commence à circuler comme éventuel replaçant du Finlandais. Il faut préciser que Pérez a déjà fait partie de la grande famille Ferrari dans le passé.

Sergio Pérez déclare qu’il fait tout en son pouvoir chez Force India pour donner un nouvel élan à sa carrière, si cela est possible.

Honnêtement, je ne m’intéresse pas à ces rumeurs”, affirme-t-il. “Je suis concentré sur le fait de donner le meilleur de moi-même à mon équipe. La dernière course [au Canada] fut décevante. Nous avons adopté la mauvaise stratégie et nous n’avions pas le rythme des Williams. Ce ne fut pas un bon week-end et nous espérons faire mieux ici [à Bakou].

“Comme je l’ai déjà dit, je suis heureux ici chez Force India, mais on ne sais pas ce que l’avenir nous réserve. Il est encore très tôt pour prendre une décision. Je suis épaulé par de bonnes personnes, incluant mon manager Julian [Jakobi]. Son boulot est de trouver ce qui est le mieux pour moi.”

Du positif

Après avoir été évincé de McLaren à la fin 2013, Pérez a travaillé à remettre sur pieds sa carrière, et il est satisfait de constater que ses efforts portent leurs fruits. “C’est excellent. Et peu importe ce qui surviendra, il est agréable de constater que mon nom circule chez les écuries rivales,” ajoute Pérez.

La saison 2012 fut excellente et bien des rumeurs circulaient à mon propos à cette époque. Puis, j’ai quitté l’académie Ferrari et j'ai rejoint à McLaren. Ce fut une période très difficile. Par la suite, j’ai bien cru avoir tout perdu. Comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas fâché de l’avoir fait. Je suis en F1 pour devenir Champion du monde et me battre. Si j’ai la chance de devenir champion, ce sera super. Sinon, tout ce que je peux faire est d’apprécier le moment présent et c’est ce que je fais.”

Un contact chez Ferrari

Pérez ajoute qu’il a conservé des bonnes relations avec Ferrari. “À cette époque, je courais en GP2 et c’est Maurizio Arrivabene qui m’a fait entrer dans l’académie Ferrari,” précise Pérez. “Ferrari ne pouvait pas m’offrir de contrat pour 2013, il fallait attendre 2014. Puis, McLaren est arrivé en scène. Ferrari était content pour moi. [Stefano] Domenicali était content que j’aille chez McLaren. Il m’a donc fallu quitter l’académie et suivre un autre chemin. Je crois que j’ai conservé de bons amis chez Ferrari et il n’y a aucun problème entre nous.”

partages
commentaires
Les officiels de la F1 tentent de réparer les vibreurs du circuit de Bakou

Article précédent

Les officiels de la F1 tentent de réparer les vibreurs du circuit de Bakou

Article suivant

EL2 - L'Azérie noire se poursuit pour Rosberg

EL2 - L'Azérie noire se poursuit pour Rosberg
Charger les commentaires
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021