Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Course dans
20 Heures
:
45 Minutes
:
48 Secondes
23 oct.
Prochain événement dans
26 jours
31 oct.
Prochain événement dans
34 jours
13 nov.
Prochain événement dans
47 jours
04 déc.
Prochain événement dans
68 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
75 jours

Pérez est pessimiste pour l'avenir du Grand Prix du Mexique

partages
commentaires
Pérez est pessimiste pour l'avenir du Grand Prix du Mexique
Par :

Sergio Pérez reste pessimiste au sujet de l'avenir de sa course à domicile, le Grand Prix du Mexique, malgré les rumeurs laissant entendre qu'elle aurait un sursis.

Le PDG de la F1, Chase Carey, a été clair sur le fait qu'avec l'arrivée de deux Grands Prix, au Vietnam et aux Pays-Bas, deux courses actuelles devraient être abandonnées pour conserver un total stable de 21 événements. Les Grands Prix du Mexique, de Grande-Bretagne, d'Allemagne, d'Italie et d'Espagne arrivent tous en fin de contrat cette saison et les discussions se poursuivent quant à leur avenir.

Le Mexique est vulnérable à cause du retrait par le gouvernement d'une subvention importante qui permettait de prendre en charge les frais d'organisation payés à la F1. Il se dit qu'après des mois de discussions, le gouvernement va finalement apporter un soutien financier, mais pas à hauteur de ce qu'il était auparavant.

Lire aussi :

Une source haut placée a révélé à Motorsport.com qu'un accord semble en bonne voie pour assurer la survie de la course, tout comme la Grande-Bretagne et l'Italie, laissant l'Espagne et l'Allemagne sans Grand Prix. Néanmoins, Pérez reste inquiet de voir sa course disparaître.

"Le Mexique est en plein doute", assure le pilote Racing Point. "J'espère que ça n'arrivera pas et que Mexico restera au calendrier. C'est une bonne course pour la F1, pour les fans et pour mon pays, donc j'espère qu'elle restera. En tant que Mexicain, [voir] ce que nous parvenons à accomplir ce week-end là est vraiment spécial. J'aimerais que le Mexique reste au calendrier pour quelques années de plus. Il y a encore des négociations mais ça ne semble pas très bien engagé pour l'instant."

Sergio Pérez regrette de ne rien pouvoir faire pour avoir une influence : "Au final, c'est une décision politique dans laquelle je ne suis pas impliqué. Tout ce que je peux faire, c'est essayer d'avoir une influence. Tout le monde au Mexique adore la F1. Quand elle vient à Mexico, la ville entière s'arrête. C'est le meilleur week-end de l'année. Tout le monde veut que [cette course] reste mais ce sera une décision politique. Je n'ai aucune influence."

Il assure que l'éventuelle perte de la course ne l'inquiète pas quant au soutien financier qu'il reçoit : "Nous verrons les implications [de cette perte] quand ça arrivera, mais j'avais mes sponsors avant le Grand Prix du Mexique. Je ne suis pas trop inquiet à ce sujet."

Ricciardo : "On ne peut pas commettre de telles erreurs"

Article précédent

Ricciardo : "On ne peut pas commettre de telles erreurs"

Article suivant

Comment "Mister Crash" a capturé le moment marquant du GP de Monaco

Comment "Mister Crash" a capturé le moment marquant du GP de Monaco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Racing Point
Auteur Adam Cooper