Pérez : Racing Point était un choix plus prometteur que McLaren

Sergio Pérez a déclaré que l'avenir prometteur de Racing Point en Formule 1 a été l'un des facteurs décisifs dans le fait de ne pas revenir chez McLaren.

Pérez : Racing Point était un choix plus prometteur que McLaren

Le Mexicain a été l'un des pilotes sur la shortlist de McLaren pour remplacer Stoffel Vandoorne en vue de 2019, le baquet ayant finalement été attribué à Lando Norris. "Nous pensons que Sergio est un pilote excellent et qu'il mérite d'être sur cette liste", avait ainsi déclaré le président de l'écurie de Woking, Zak Brown, l'an passé.

Lire aussi :

Pérez a été pilote pour McLaren en 2013 mais a été remplacé après une saison mitigée, rejoignant alors Force India en 2014. La structure indienne a été placée sous administration judiciaire l'an passé, mais a été sauvée par un consortium mené par Lawrence Stroll, qui a pour ambition d'en faire "une des plus grandes" équipes de Formule 1.

Malgré l'intérêt de McLaren, Sergio Pérez a choisi de prolonger son contrat avec la structure basée à Silverstone, devenue Racing Point, expliquant qu'un retour à Woking lui apparaissait moins tentant. "McLaren est une grande équipe, elle manque un peu de temps, mais ce qui m'a convaincu le plus est l'avenir ici. Je suis dans cette équipe depuis de nombreuses années, je me sens à l'aise et je vois un avenir radieux."

"Et je suis tellement impliqué dans l'équipe, avec l'administration judiciaire, les nouveaux propriétaires et ainsi de suite, donc j'ai estimé qu'il y avait plus de choses à faire pour cette équipe et j'ai été très heureux de m'engager pour une année supplémentaire. Je suis prêt à passer mes plus belles années au sein de l'écurie et prêt à ce que l'on passe à la prochaine étape ensemble. C'est le principal objectif pour nous."

Lire aussi :

Même si Force India a perdu ses points suite à son changement de propriétaire après le Grand Prix de Hongrie, la nouvelle écurie a réussi à terminer septième du classement constructeurs, à seulement dix points de McLaren.

Pérez a reconnu qu'il s'agissait d'une surprise de voir qu'en dépit de tous ces problèmes, son équipe parvienne à rester en lutte à l'avant du milieu de peloton et a averti que ses rivaux devaient être "inquiets" pour l'avenir. "J'en suis surpris. Mais je le suis aussi de notre performance, vous savez, à quel point nous sommes proches, avec tous les problèmes que nous avons eu. Nous devrions être nulle part aujourd'hui."

"Mais être là où nous sommes actuellement, c'est impressionnant, et je pense que tout le monde devrait s'inquiéter de nous l'année prochaine. Maintenant, c'est le moment pour nous de passer à un autre niveau. Il faut libérer tout le potentiel et c'est quelque chose d'énorme pour nous. Il faut être prêt, toute l'équipe, pour passer au niveau supérieur."

partages
commentaires
Renault : Les plans de licenciement vont distraire les top teams
Article précédent

Renault : Les plans de licenciement vont distraire les top teams

Article suivant

Gasly ne va pas chez Red Bull "pour être deuxième pilote"

Gasly ne va pas chez Red Bull "pour être deuxième pilote"
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021