Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
50 jours
09 mai
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
99 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
106 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
123 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
141 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
155 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
183 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
190 jours
12 sept.
Course dans
197 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
211 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
214 jours
10 oct.
Course dans
224 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
239 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
246 jours
07 nov.
Course dans
253 jours

Pérez ne peut pas attendre Red Bull très longtemps

Sergio Pérez a indiqué qu'il ne pouvait pas se permettre d'attendre trop longtemps avant une décision de Red Bull sur l'identité du pilote qui occupera le baquet aux côtés de Max Verstappen.

partages
commentaires
Pérez ne peut pas attendre Red Bull très longtemps

Red Bull est actuellement en plein processus de réflexion concernant la marche à suivre pour son duo de pilotes pour 2021. Si Max Verstappen est le leader incontesté de l'écurie, le nom de son équipier n'est pas connu. Alexander Albon est dans une situation très délicate puisqu'il n'a jamais semblé à son aise au volant de la RB16 cette année et n'évolue pas au niveau du Néerlandais.

Pierre Gasly ayant d'ores et déjà été prolongé du côté d'AlphaTauri et les possibilités en interne étant très limitées, le regard de Red Bull se tourne désormais vers l'extérieur de la filière, avec comme principaux candidats Sergio Pérez et Nico Hülkenberg. Le Mexicain a un profil particulièrement intéressant : pilote libre en 2021, expérimenté, auteur de plusieurs podiums, titulaire en F1 cette année avec Racing Point et richement soutenu par des sponsors.

Lire aussi :

La semaine passée, Christian Horner, le directeur de l'écurie autrichienne, avait déclaré concernant la possible arrivée d'un des deux hommes qu'il s'attendait à ce qu'ils placent l'opportunité de courir chez Red Bull au-dessus de toutes les options possibles et seraient donc enclins à attendre patiemment que l'écurie fasse son choix.

Mais, interrogé ce week-end à Imola, Sergio Pérez s'est montré plus nuancé, en dépit d'un intérêt clair pour cette place. "Je pense qu'il s'agit d'une ligne très fine, vous savez. Il y a un moment où vous pouvez prendre le risque, attendre, et puis voir ce qui se passe. Mais la saison touche à sa fin, donc je crois qu'il est important pour les écuries de savoir de quoi il retourne, ce qui va se passer à l'avenir et pour les pilotes également. J'examine toutes mes options possibles et, oui, je ne peux plus attendre énormément."

Des sources suggèrent que des représentants de Pérez ont déjà ouvert des discussions concernant la possibilité d'un accord l'an prochain. Quand il lui est demandé si les négociations ont commencé et si Red Bull est une vraie option, Pérez de répondre : "Je ne l'exclurais pas. Je pense que, pour l'instant, tant qu'ils n'ont rien confirmé, c'est une option. C'est la même chose avec chacune des équipes qui n'ont rien confirmé. Je pense que, plus le temps passe, plus les options sont très, très limitées pour rester sur la grille la saison prochaine."

En dehors de Red Bull, la seule option réaliste pour Pérez est Haas, mais l'écurie américaine semble proche de recruter Nikita Mazepin et Mick Schumacher.

Voir aussi :

Ferrari compte décider de l'avenir de Schumacher avant la finale F2

Article précédent

Ferrari compte décider de l'avenir de Schumacher avant la finale F2

Article suivant

Ce que nous dit le premier aperçu des règles aéro 2021 de la F1

Ce que nous dit le premier aperçu des règles aéro 2021 de la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Red Bull Racing
Auteur Fabien Gaillard
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021