Pérez victime d'une crevaison et d'un choix tactique en Q2

Grosse déception pour la première séance de qualifications de Sergio Pérez chez McLaren

Grosse déception pour la première séance de qualifications de Sergio Pérez chez McLaren. En difficultés depuis le début du week-end, l'écurie britannique fut la seule à envoyer ses pilotes en piste avec les pneus slicks, mais ce pari n'a pas payé pour le Mexicain.

Contrairement à Jenson Button qui a décidé de rentrer aux stands pour chausser des pneus intermédiaires, Pérez a chaussé un deuxième train de pneus supertendres,ayant été victime d'une crevaison sur le premier. Le circuit était encore assez humide à la fin de la Q2; le remplaçant de Lewis Hamilton n'a pas pu faire mieux que 15ème.

"Je suis déçu mais on a surtout manqué de chance, j'ai eu une crevaison à l'arrière gauche avec notre premier train de super softs, explique Pérez.

"On a alors mis un deuxième train, car je ne savais pas si la piste était suffisamment sèche : il fallait que l'on puisse constater cela. Je serais heureux de marquer des points, c'est dommage de ne pas avoir pu saisir cette opportunité car on décrochait une bonne position sur la grille, mais on n'avait pas le bon rythme. C'est bizarre de se dire qu'on roule dans 5 heures."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Lewis Hamilton , Sergio Pérez
Équipes McLaren
Type d'article Actualités