Petrov : "Une situation prometteuse pour l'avenir"

Trois questions au pilote russe du Renault F1 Team, pour qui la journée n’a pas été des plus faciles

Trois questions au pilote russe du Renault F1 Team, pour qui la journée n’a pas été des plus faciles.

Vitaly, que pensez-vous de votre performance en qualifications ?

"Je crois qu’il faut se montrer satisfait. Tout d’abord, pendant un moment, j’ai cru qu’il ne me serait pas possible de prendre part à la séance."

"Ma voiture avait été très endommagée dans la sortie de piste du matin, et nous ne savions pas si elle allait être réparée à temps. Ensuite, je crois avoir haussé mon niveau de jeux."

"Je pense que l’équipe ; de son côté, a amélioré la voiture également. J’ai manqué Q3 pour 3 dixièmes, ce qui est une marge infime par rapport aux dernières courses. Cette situation est prometteuse et mon objectif doit être désormais de viser Q3."

Que s’est-il passé ce matin ?

"Je me suis fait piéger, tout simplement. Il y avait de l’eau au creux du vibreur, avant le virage 4, ce qui était assez dangereux car il était impossible de la voir. Lorsque j’ai commencé à freiner, la voiture s’est mise en travers puis a heurté les pneus."

Est-ce que cela perturbe le reste de votre week-end ?

"Mes mécaniciens ont fait un travail formidable pour me permettre de défendre mes chances. Bien sûr, en manquant Q3 pour 0.3 seconde, je me dis qu’avec une séance plus sereine ce matin, je serais peut-être entré dans le top10. Mais c’est la course. Cela fait partie de l’expérience que j’accumule. Le Grand Prix, lui, sera certainement difficile. Dépasser est un véritable défi ici, même avec une voiture plus rapide. Mais on ne sait jamais. Il faudra se tenir prêt à saisir la moindre opportunité."

[Communiqué de Renault F1 Team]

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités