[Photos] 2009, l'année du 22 de Button

En 2009, Brawn Grand Prix, structure ayant survécu à l’abandon du navire de Brackley par Honda après une campagne désastreuse, dispose d’un petit bijou en la BGP001

En 2009, Brawn Grand Prix, structure ayant survécu à l’abandon du navire de Brackley par Honda après une campagne désastreuse, dispose d’un petit bijou en la BGP001. Fruit d’un développement lancé six mois avant tout le monde alors que les cartes techniques sont rebattues, la Brawn GP est une machine intouchable en début de saison grâce à sa conception résidant autour de l’interprétation de règlement maline de Ross Brawn : le double diffuseur.

Button, qui a connu l’un de ses hivers les plus difficiles, sait que le team dispose d’une arme potentiellement fatale pour le reste du plateau, mais ne dispose d’aucune garantie quant au fait que l’équipe posera les roues à Melbourne, tant les finances sont exsangues. Il accepte une baisse de salaire de 75% pour donner à son équipe une chance de s’aligner avec ce qu’il sait être une auto disposant d’un potentiel de championne.

Le tour de magie a pourtant bien lieu, et c’est floqué du #22 que Jenson Button prend le départ de la saison 2009, qui marquera son titre mondial, acquis lors de la dernière épreuve de la saison, à Interlagos. Car en dépit d’un concept gagnant et redoutable, Red Bull développe à vitesse grand V avec ses importantes ressources, tandis que Brawn évolue en rues libres pendant la seconde partie de saison, sans ressources financières.

Button, qui chérit cette année merveilleuse pour lui,

a choisi le 22

pour être identifié sur le plateau F1 pendant le reste de sa carrière.

ToileF1 retrace en photos l’année 2009 exceptionnelle du Britannique avec ce numéro.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Ross Brawn
Type d'article Actualités