La carrière de Valtteri Bottas en images

Des débuts du pilote finlandais en Formule Renault en 2007 à son officialisation chez Mercedes, en passant bien sûr par ses années chez Williams, revivez en images le parcours de Valtteri Bottas en monoplaces.

2008, circuit Bugatti du Mans

2008, circuit Bugatti du Mans
1/44

Après des débuts en monoplace l'année précédente, en Formule Renault 2.0, Valtteri Bottas devient champion d'Eurocup Formule Renault et de Formule Renault 2.0 NEC en 2008.

2009, Hockenheim

2009, Hockenheim
2/44

La saison suivante, en 2009, il rejoint ART Grand Prix et intègre le championnat de F3 Europe. Il ne remporte aucune victoire mais signe deux pole positions et termine troisième du championnat.

Photo de: XPB Images

2009, Macau

2009, Macau
3/44

Pour son premier Grand Prix de Macao, il termine cinquième mais le point d'orgue de sa saison sera sa victoire aux Masters de F3 à Zandvoort, devant son compatriote Mika Mäki et le Monégasque Stefano Coletti.

Photo de: XPB Images

2010, Nürburgring

2010, Nürburgring
4/44

La saison suivante, toujours chez ART, il signe ses premiers succès en F3 Europe, notamment au Norisring, où il remporte la deuxième course.

Photo de: XPB Images

2010, Brands Hatch

2010, Brands Hatch
5/44

Mais aussi à Oschersleben. Cependant, malgré ces succès, il ne peut faire mieux que troisième de nouveau, à deux points du second Marco Wittmann, mais loin du champion Edoardo Mortara.

Photo de: XPB Images

2010, Zandvoort

2010, Zandvoort
6/44

De nouveau, c'est lors des Masters de F3 à Zandvoort qu'il brille.

2010, Zandvoort

2010, Zandvoort
7/44

Il l'emporte pour la seconde saison consécutive, ce qui est alors une première dans l'histoire de l'épreuve, créée en 1991. Il monte sur le podium sous les yeux de Sebastian Vettel, en lutte pour le titre en F1.

2010, Zandvoort

2010, Zandvoort
8/44

Bottas y devance Alexander Sims et Marco Wittmann. En fin de saison, à Macao, il terminera troisième du Grand Prix, derrière Edoardo Mortara et Laurens Vanthoor.

2011, Istanbul Park

2011, Istanbul Park
9/44

Dans le même temps, il est nommé en 2010 pilote d'essais de l'écurie Williams en Formule 1.

Photo de: XPB Images

2011, Monza

2011, Monza
10/44

En 2011, il dispute le championnat de GP3 avec l'équipe Lotus ART. La première moitié de saison n'est pas vraiment bonne, avec un podium et trois arrivées dans les points en huit courses.

2011, Monza

2011, Monza
11/44

En revanche, il survole la seconde partie de saison en remporte quatre courses, dont la première du meeting de Monza qui lui offre le titre aux dépens de son équipier James Calado.

2011, Monza

2011, Monza
12/44

Bottas devient donc le deuxième vainqueur du GP3 Series, après Esteban Gutiérrez en 2010. Il décroche le titre lors de l'avant-dernière course, cumulant 62 points, soit sept unités devant James Calado, son coéquipier chez Lotus ART.

2012, Hungaroring

2012, Hungaroring
13/44

En 2012, il va se consacrer exclusivement à sa préparation pour sa titularisation en Formule 1. Il disputera 15 séances d'Essais libres 1 lors de cette saison, un programme particulièrement assidu pour un jeune pilote.

Photo de: XPB Images

2013, Jerez

2013, Jerez
14/44

Logiquement, et devant les performances très moyennes de Bruno Senna, il est nommé pilote titulaire pour l'écurie de Grove en 2013.

Photo de: XPB Images

2013, Barcelone

2013, Barcelone
15/44

Il fait équipe avec Pastor Maldonado au volant de la FW35 à moteur V8 Renault, une monoplace aux performances faibles et qui aura du mal à faire oublier la FW34 de la saison précédente, victorieuse en Espagne avec le Vénézuélien.

Photo de: XPB Images

2013, Australie

2013, Australie
16/44

Le Finlandais fait alors ses grands débuts en championnat du monde de Formule 1 lors du Grand Prix d'Australie 2013, où il s'élancera 16e et terminera 14e.

Photo de: XPB Images

2013, Espagne

2013, Espagne
17/44

Bottas fait rapidement montre d'une très grande régularité, terminant les neuf premières courses de la saison en dépit d'une rétive Williams FW35. En Espagne, le Suomi ne peut faire mieux que 16e en qualifications et en course.

Photo de: XPB Images

2013, Canada

2013, Canada
18/44

Au Canada, profitant d'une séance de qualifications très pluvieuse, Bottas se glisse en Q3 et parvient même à prendre la troisième position sur la grille, de loin sa meilleure place au départ d'une course cette saison-là. Le lendemain, sur une piste sèche, il ne prendra pas un bon envol et ne parviendra pas à faire mieux que 14e à l'arrivée, à un tour des leaders.

2013, Hongrie

2013, Hongrie
19/44

En Hongrie, il subit son premier abandon en carrière, en raison d'un problème hydraulique, après s'être élancé 16e. Maldonado inscrira lors de ce Grand Prix le point de la dixième place, le premier de la saison pour une écurie Williams à la peine.

Photo de: XPB Images

2013, États-Unis

2013, États-Unis
20/44

Bottas inscrit ses premiers points - et seuls de la saison - aux États-Unis, au terme d'une course qu'il a débuté au neuvième rang et où il a montré toute sa hargne, notamment lors d'une bataille avec Esteban Gutiérrez. Quelques jours avant la course, Williams a annoncé que le Finlandais serait équipier de Felipe Massa pour 2014.

Photo de: XPB Images

2013, Brésil

2013, Brésil
21/44

Au Brésil, dernière course de la saison, il doit abandonner pour la seconde fois de l'année suite à un accrochage avec Lewis Hamilton, alors que ce dernier lui prenait un tour.

Photo de: XPB Images

2013, Brésil

2013, Brésil
22/44

La saison s'achève donc pour lui avec quatre points au compteur et la 17e place du classement pilotes, devant Pastor Maldonado, en partance pour Lotus. Felipe Massa le remplace pour former avec Bottas le line-up Williams de la saison 2014.

Photo de: XPB Images

2014, Jerez

2014, Jerez
23/44

En 2014, Williams délaisse Renault pour Mercedes au niveau de la fourniture du nouveau moteur V6 turbo hybride. Un choix judicieux puisque le bloc propulseur allemand est le plus fiable et le plus performant du plateau. La FW36 est une monoplace fine et très rapide qui se révèle dans le rythme dès les essais hivernaux, où elle arbore la livrée "bleu Heritage".

Photo de: XPB Images

2014, Australie

2014, Australie
24/44

Dès Melbourne, le potentiel de la Williams est entrevu. 15e sur la grille, en raison de la pluie en fin de qualification et d'un changement de boîte de vitesses, Bottas commet une erreur au 10e tour, alors qu'il est déjà sixième, en touchant de trop près un mur. Il crève, doit repasser par les stands et effectuera une belle remontée pour terminer sixième.

Photo de: XPB Images

2014, Malaisie

2014, Malaisie
25/44

La deuxième course de la saison est marquée par une passe d'armes entre les deux équipiers. Massa se voit intimer l'ordre de laisser passer Bottas, plus rapide, mais il refuse cela. Les deux hommes termineront respectivement septième et huitième.

Photo de: XPB Images

2014, Autriche

2014, Autriche
26/44

En Autriche, il signe sa meilleure performance en qualifications de sa carrière avec la seconde position, derrière Massa. Les Williams ont profité des déboires des Mercedes le samedi mais, le dimanche, les choses seront moins simples.

Photo de: XPB Images

2014, Autriche

2014, Autriche
27/44

Bottas terminera tout de même troisième de la course, pour son premier podium en carrière qui sera célébré comme il se doit par l'équipe tout entière. Il s'agit aussi du premier podium de Williams depuis le GP d'Espagne 2012.

Photo de: XPB Images

2014, Grande-Bretagne

2014, Grande-Bretagne
28/44

En Grande-Bretagne, il récidive mais cette fois en s'emparant de la seconde position, après être parti du 14e rang suite à des qualifications sous la pluie.

Photo de: XPB Images

2014, Allemagne

2014, Allemagne
29/44

La série continue ensuite en Allemagne où il termine à nouveau second, résistant en fin de course au retour de Hamilton, parti du fond de grille suite à une sortie de piste lors des qualifications.

Photo de: XPB Images

2014, Belgique

2014, Belgique
30/44

Après une course plus discrète en Hongrie, Bottas remonte sur la "boîte" à Spa, en prenant la troisième place derrière Daniel Ricciardo et Nico Rosberg, lors d'une course surtout marquée par l'accrochage entre les deux Mercedes.

Photo de: XPB Images

2014, Abu Dhabi

2014, Abu Dhabi
31/44

Après un cinquième podium en Russie, il terminera la saison sur la troisième marche, à Abu Dhabi, lors de la finale du championnat. Au classement pilotes de la saison 2014, il termine quatrième, devançant notamment Sebastian Vettel, le champion en titre.

Photo de: XPB Images

2015, Australie

2015, Australie
32/44

Après un exercice 2014 des plus prometteurs, Bottas envisage l'année 2015 avec optimisme. Mais son début de saison connait un faux départ lorsqu'il doit renoncer à la manche inaugurale, à Melbourne. La faute à un problème de dos suite à un passage trop rugueux sur les vibreurs en qualifications.

Photo de: XPB Images

2015, Monaco

2015, Monaco
33/44

Le début de saison est plutôt calme pour Bottas, qui signe deux quatrièmes places lors des six premières courses.

Photo de: XPB Images

2015, Canada

2015, Canada
34/44

Il doit attendre le Canada pour retrouver le podium. Il termine troisième, profitant notamment d'une erreur de Kimi Räikkönen, qui occupait cette position.

Photo de: XPB Images

2015, Grande-Bretagne

2015, Grande-Bretagne
35/44

En Grande-Bretagne, les Williams, qui occupaient la deuxième ligne, surprennent les Mercedes et s'emparent du commandement. Bottas est second derrière Massa mais ne peut passer le Brésilien malgré des consignes. Après le premier arrêt, les deux FW37 sont passées par Hamilton puis la pluie vient mettre fin à leurs espoirs de podium. Le Finlandais termine finalement cinquième.

Photo de: XPB Images

2015, Mexique

2015, Mexique
36/44

Bottas devra attendre Mexico pour remonter sur un podium... et quel podium ! Celui de l'Autodrome des Frères Rodriguez du GP du Mexique, au milieu des tribunes du Stadium. La course est marquée pour le Finlandais par l'épisode 2 de ses passes d'armes musclées avec Räikkönen dont la première séance avait eu lieu à Sotchi, ce qui avait coûté aux deux hommes une place sur le podium. Contrairement à la Russie, c'est le pilote Ferrari qui a abandonné.

Photo de: XPB Images

2015, Abu Dhabi

2015, Abu Dhabi
37/44

Il termine la saison au cinquième rang du classement pilotes, premier derrière les intouchables Mercedes et les performantes Ferrari. Mais les signes de la chute de performance de Williams semblent se faire ressentir, avec une moisson de podiums plus modeste.

Photo de: Williams

2016, Australie

2016, Australie
38/44

Pour la saison 2016, il devient clair que Williams aura fort à faire pour maintenir sa troisième position des exercices 2014 et 2015. En Australie, première manche de la saison lors de laquelle les qualifications par élimination font leurs grands débuts, et Bottas se fait piéger en Q2. En plus, il doit changer de boîte. Il part 16e et remonte pour terminer 8e.

Photo de: XPB Images

2016, Russie

2016, Russie
39/44

En Russie, il se qualifie en troisième position mais s'élancera deuxième suite à une pénalité pour Vettel. Il tient un temps tête à Räikkönen et à Hamilton mais il cédera plus tard aux moments des arrêts. Il terminera finalement quatrième, devant Massa.

Photo de: XPB Images

2016, Monaco

2016, Monaco
40/44

Lors du Grand Prix de Monaco, il écope de sa première et seule pénalité en course à ce jour, après avoir percuté Esteban Gutiérrez dans les derniers tours, à la Rascasse. Il écopera de 10 secondes de pénalité et terminera 12e, après être parti dixième.

Photo de: XPB Images

2016, Canada

2016, Canada
41/44

Au Canada, il signe son unique podium de la saison, après avoir mené à bien une stratégie à un seul arrêt - comme le vainqueur du jour Lewis Hamilton.

Photo de: XPB Images

2016, Singapour

2016, Singapour
42/44

Lors du départ du GP de Singapour, il est une victime indirecte de l'accident de Nico Hülkenberg puisqu'en voulant éviter l'Allemand, Button percute le Finlandais. Il subit une crevaison à l'arrière gauche. Il parviendra à regagner son stand et à repartir mais finira par abandonner, sa monoplace étant endommagée, et non sans avoir eu à resserrer son harnais en pleine épreuve.

Photo de: XPB Images

2016, Abu Dhabi

2016, Abu Dhabi
43/44

Il fait partie des pilotes présents lors de la petite cérémonie en l'honneur de Felipe Massa à Abu Dhabi, le Brésilien ayant annoncé sa retraite lors du GP d'Italie. Les deux hommes ont disputés trois saisons côte à côte. Au terme de l'épreuve, il se classera huitième du classement pilotes.

Photo de: Williams F1

2015, Monza

2015, Monza
44/44

Après la retraite de Nico Rosberg, Valtteri Bottas devient peu à peu le favori au baquet chez Mercedes, aux côtés de Lewis Hamilton, ce qu'il est officiellement devenu le 16 janvier.

Photo de: XPB Images
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas
Type d'article Diaporama
Tags valtteri bottas