Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
39 jours
Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Photos techniques - Comment les F1 affrontent Spa-Francorchamps

partages
commentaires
Photos techniques - Comment les F1 affrontent Spa-Francorchamps
Par :
Co-auteur: Matt Somerfield
31 août 2019 à 09:30

La trêve estivale est terminée et les écuries de Formule 1 ont adapté les monoplaces pour le Grand Prix de Belgique, organisé sur le magnifique tracé de Spa-Francorchamps. Les photos de Giorgio Piola et Sutton Images nous montrent les évolutions techniques.

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

Diapo
Liste

L'aileron avant de la Ferrari SF90

L'aileron avant de la Ferrari SF90
1/23

Photo de: Giorgio Piola

Ferrari a réduit l’appui aérodynamique pour le GP de Belgique avec le volet supérieur de l’aileron avant qui possède une corde raccourcie (l’aileron du bas sur cette photo).

L'arrière de la Ferrari SF90

L'arrière de la Ferrari SF90
2/23

Photo de: Giorgio Piola

Vue à l’inspection technique, cette Ferrari SF90 dispose d’un aileron arrière à faibles appuis. Il est possible que cet aileron soit en réalité destiné au circuit de Monza.

L'avant de la Racing Point RP19

L'avant de la Racing Point RP19
3/23

Photo de: Giorgio Piola

La Racing Point RP19 a droit à une mise à niveau, incluant le nouveau nez qui ressemble à celui de la Ferrari, et aussi de la McLaren, avec des montants allongés qui servent à mieux diriger les flux d’air qui circulent à cet endroit.

L'arrière de la Red Bull Racing RB15

L'arrière de la Red Bull Racing RB15
4/23

Photo de: Giorgio Piola

La Red Bull Racing RB15 dispose aussi d’un aileron arrière à faibles appuis destiné à compenser le petit manque de puissance de son moteur Honda.

Le cockpit de la Ferrari SF90

Le cockpit de la Ferrari SF90
5/23

Photo de: Giorgio Piola

Vue du cockpit de la Ferrari de Sebastian Vettel et de son volant.

L'aileron arrière de la Mercedes AMG F1 W10

L'aileron arrière de la Mercedes AMG F1 W10
6/23

Photo de: Giorgio Piola

Voici la dernière version de l’aileron arrière Mercedes. On note la découpe de la dérive en forme d’escalier qui sert à modifier la forme du vortex de coin d’aileron dans le but de réduire la traînée.

Le fond plat de la Renault F1 Team R.S.19

Le fond plat de la Renault F1 Team R.S.19
7/23

Photo de: Giorgio Piola

Vue du fond plat de la Renault F1 Team posé sur le sol. On note les nombreuses fentes insérées dans le splitter et les quatre arêtes sur le bord d’attaque recourbé.

Un frein avant de la Racing Point RP19

Un frein avant de la Racing Point RP19
8/23

Photo de: Erik Junius

L’ensemble de frein avant de la Racing Point est partiellement recouvert d’une pellicule thermique de couleur dorée. Cette pellicule sert à empêcher la chaleur dégagée par le frein de perturber l’écoulement de l’air à travers la roue.

L'arrière de la Mercedes AMG F1 W10

L'arrière de la Mercedes AMG F1 W10
9/23

Photo de: Giorgio Piola

Vue du train arrière de la Mercedes W10 et de la tuyauterie aux formes complexes, surtout celle de l’évent de la soupape de décharge qui contourne le triangle supérieur de la suspension. Notez aussi la présence du petit tuyau noir qui sert à évacuer les vapeurs d’huile provenant de l’unité de puissance.

Les rétroviseurs de la Red Bull Racing RB15

Les rétroviseurs de la Red Bull Racing RB15
10/23

Photo de: Giorgio Piola

Vue du caisson de rétroviseur de la Red Bull RB15 qui possède de plusieurs surfaces afin de limiter ses turbulences aérodynamiques.

Un frein avant de la Mercedes AMG F1 W10

Un frein avant de la Mercedes AMG F1 W10
11/23

Photo de: Erik Junius

L’assemblage du frein avant de cette Mercedes W10 possède une canalisation croisée (de couleur argent) qui capte d’air de l’écope pour la rejeter par la surface de la roue afin d’en tirer un avantage aérodynamique.

L'aileron arrière de la Haas F1 Team VF-19

L'aileron arrière de la Haas F1 Team VF-19
12/23

Photo de: Giorgio Piola

Haas F1 Team continue à tester son aileron arrière de dernière spécification, caractérisé par ces échancrures en forme de "S". Notez que la Haas est munie d’un aileron arrière un peu plus volumineux que ceux des autres voitures.

La Mercedes AMG F1 W10 de Lewis Hamilton

La Mercedes AMG F1 W10 de Lewis Hamilton
13/23

Photo de: Giorgio Piola

La Mercedes W10 n’a pas été beaucoup modifiée pour la Belgique. On remarque toutefois la présence d’ailettes inférieures sur la cloison de l’écope, de la cape sous le nez et d’ailettes en forme de cornes sur la panneau cosmétique.

L'avant de la Racing Point RP19

L'avant de la Racing Point RP19
14/23

Photo de: Giorgio Piola

Comme la Mercedes, la Racing Point est munie d’ailettes en forme de cornes sur la panneau cosmétique.

Un frein avant de la Renault F1 Team R.S.19

Un frein avant de la Renault F1 Team R.S.19
15/23

Photo de: Erik Junius

Vue de l’ensemble de frein avant de la Renault dépourvu de son tambour. On peut voir les canalisations qui soufflent l’air à différents endroits du frein, incluant à travers la roue.

Un volant Red Bull Racing

Un volant Red Bull Racing
16/23

Photo de: Erik Junius

Vue du volant d'Alex Albon, le nouveau pilote de l’écurie Red Bull Racing.

L'aileron avant de la Red Bull Racing RB15

L'aileron avant de la Red Bull Racing RB15
17/23

Photo de: Giorgio Piola

Ici en Belgique, les RB15 rouleront avec un nez plein et non pas ouvert.

L'arrière de la Mercedes AMG F1 W10

L'arrière de la Mercedes AMG F1 W10
18/23

Photo de: Giorgio Piola

Cette photo montre comment l’unité de puissance et ses accessoires sont bien intégrés à l’arrière du châssis de la Mercedes W10.

L'arrière de la Racing Point RP19

L'arrière de la Racing Point RP19
19/23

Photo de: Giorgio Piola

Cette photo de la Racing Point RP19 dévoile les dessous de la voiture. L’écurie canado-britannique a imité Ferrari en abaissant la structure d’impact latérale afin de mieux faire circuler les filets d’air à l’intérieur du ponton pour assurer un refroidissement adéquat.

L'aileron arrière de la Renault F1 Team R.S.19

L'aileron arrière de la Renault F1 Team R.S.19
20/23

Photo de: Giorgio Piola

L’aileron arrière de la Renault dispose d’un plan principal et d’un volet de taille réduite dans le but évident de réduire la traînée sur les longues lignes droites du circuit belge.

L'aileron arrière de Daniil Kvyat, Toro Rosso STR14

L'aileron arrière de Daniil Kvyat, Toro Rosso STR14
21/23

Photo de: Giorgio Piola

Toro Rosso a aussi adopté un aileron arrière à faibles appuis et aux formes simplifiées. Notez de bord d’attaque latéral de la dérive qui possède un forme courbée destinée à réduire la traînée.

L'avant de la Ferrari SF90

L'avant de la Ferrari SF90
22/23

Photo de: Giorgio Piola

Sans son nez et son panneau cosmétique, on peut apprécier la suspension avant de la Ferrari SF90.

L'arrière de la Red Bull Racing RB15

L'arrière de la Red Bull Racing RB15
23/23

Photo de: Giorgio Piola

Coup d'œil sur l'ensemble du frein arrière de la Red Bull RB15 qui dévoile comment l’équipe a installé un isolant thermique afin que les flux d'air de refroidissement ne soient pas surchauffés par la chaleur générée par le frein.

Article suivant
Pérez revient à l'ancien moteur Mercedes après l'incident des EL2

Article précédent

Pérez revient à l'ancien moteur Mercedes après l'incident des EL2

Article suivant

Les Williams se battent contre elles-mêmes à Spa

Les Williams se battent contre elles-mêmes à Spa
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Lieu Spa-Francorchamps
Auteur Giorgio Piola