Piastri déplore des critiques "injustifiées" envers Zhou

Oscar Piastri estime que Guanyu Zhou ne mérite pas la pluie de critiques qui s'abat sur lui depuis l'annonce de son arrivée chez Alfa Romeo. L'Australien espère que son rival dans le peloton de Formule 2 fera du bon travail en catégorie reine l'an prochain.

Piastri déplore des critiques "injustifiées" envers Zhou

Lorsque la saison des transferts battait encore son plein en Formule 1, Oscar Piastri était considéré comme l'un des favoris pour le second baquet Alfa Romeo. Mais au final, l'actuel leader du championnat de Formule 2 a été doublé par Guanyu Zhou. Celui qui deviendra le premier pilote chinois à prendre part à un Grand Prix bénéficie d'importants soutiens financiers, qui ont été décriés par le pilote sortant Antonio Giovinazzi à l'annonce de son renvoi.

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com sur la promotion de Zhou et les divers commentaires sur les valises du pilote, Piastri a pris la défense de son rival dans l'antichambre de la F1. "Il a fait l'objet de critiques sur les réseaux sociaux et, pour être honnête, je pense que la plupart d'entre elles ne sont pas justifiées", a commenté l'Australien.

"D'accord, nous savons tous que [Zhou] a un certain soutien financier mais il performe aussi. Il est deuxième du championnat [de F2], il a autant de victoires que moi et a mené le classement durant la première partie de l'année. Il n'arrive certainement pas sans aucun résultat. Je pense que ce sera difficile pour lui contre Valtteri [Bottas], qui sera un coéquipier très performant. Je suis impatient de voir comment il va s'en sortir et je pense qu'il va faire du bon travail."

Piastri compte actuellement 36 points d'avance sur son rival alors qu'il ne reste plus que deux manches (soit six courses) à disputer. Quelle que soit sa position finale, l'Australien occupera en 2022 le rôle de pilote de réserve d'Alpine. Zhou, qui avait rejoint le programme de développement de l'écurie française en 2019, devrait rompre ses liens au moment d'enfiler la combinaison d'Alfa Romeo l'an prochain. En conséquence, Piastri sera le seul leader de l'académie Alpine.

"Je pense que c'est une autre façon de voir les choses", a lancé Piastri au sujet du départ de Zhou. "Dans une grande équipe comme Alpine, qui est aussi un constructeur, j'espère que l'aspect financier n'a pas été un facteur aussi déterminant. Donc je ne sais pas quelle importance cela aurait pu avoir. Mais je suppose que c'est bien, d'une certaine manière, d'avoir Zhou hors-jeu."

Lire aussi :

partages
commentaires
Aston Martin recrute l'aérodynamicien en chef de Mercedes
Article précédent

Aston Martin recrute l'aérodynamicien en chef de Mercedes

Article suivant

Bottas a crevé en essayant "d'effacer Alonso"

Bottas a crevé en essayant "d'effacer Alonso"
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021