Pic a fait plaisir à quelques chanceux sur "l'Enfer Vert"

"Souvent pendant un week-end de grand prix, en plus des essais et de la course, nous faisons des apparitions pour les partenaires et les medias

"Souvent pendant un week-end de grand prix, en plus des essais et de la course, nous faisons des apparitions pour les partenaires et les medias. Je peux vous avouer que celles-ci sont rarement aussi excitantes que lorsque nous nous déplaçons sur le Nürburgring !

Jeudi, nous avons fait des baptêmes de piste sur le nouveau circuit de F1 avec une Renault Megane RS. L’ancienne piste, la fameuse Nordschleife, a accueilli le grand prix d’Allemagne pour la dernière fois en 1976 mais le tracé est toujours utilisé pour des journées « tours de piste » et pour les courses disputées dans le cadre du championnat VLN. Et c’est là que nous nous sommes rendus vendredi après la deuxième séance d’essais libres avec Canal Plus, Margot Laffite et une Caterham 7. Nous avons tourné un reportage qui a ensuite été diffusé par la chaîne avant la course.

Ce n’est pas la première fois que je roulais sur l’ancien circuit de 20,8 km qui est toujours aussi étonnant ! C’est impossible d’essayer de le comparer au nouveau tracé de Formule 1 du Nürburgring situé juste à côté. C’est incroyable que des grands prix s’y soient déroulés, notamment au regard de la sécurité, car cela ressemble plus à une épreuve spéciale de rallye qu’à un circuit. En moyenne, un tour de F1 dure environ 80 à 90 secondes alors que le record du Nordschleife est de 6 minutes et 11 secondes ! Il y a environ 75 virages (bien que ce chiffre ne soit pas officiellement confirmé), des grosses bosses et la piste est très étroite. Si en plus on ajoute la pluie et le brouillard, que nous avons pu éviter par chance, c’est un endroit qui est tout simplement unique au monde.

Ce qui est encore plus incroyable, c’est qu’on y organise toujours des courses, la plus importante étant les 24 Heures du Nürburgring pour les GT. Ce n’est pas une épreuve à laquelle je pense prendre part prochainement, mais pourquoi pas plus tard dans ma carrière. Ce serait une expérience incroyable et très différente de la Formule 1 où tout est optimisé au maximum. Sur la Nordschleife, il y a toujours beaucoup d’imprévus et il faut bien savoir les gérer". - Charles Pic

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Charles Pic
Type d'article Actualités