Pic battu par van der Garde pour la première fois

Charles Pic fait partie des rares pilotes qui sont parvenus à n'effectuer que deux arrêts au stand lors du Grand Prix de Hongrie

Charles Pic fait partie des rares pilotes qui sont parvenus à n'effectuer que deux arrêts au stand lors du Grand Prix de Hongrie. Pic a suivi une stratégie audacieuse qui l'a vu s'arrêter aux 13e et 38e tours, mais cela n'a pas payé puisqu'il a fini la course 15e, à quelques secondes de son coéquipier Giedo van de Garde, qui est passé trois fois par les stands. C'est la première fois que le Néerlandais a l'avantage à l'arrivée d'un Grand Prix. La plus grande satisfaction, pour le Français, sera les progrès de Caterham, les deux pilotes verts n'ayant jamais été inquiétés par les Marussia ce weekend. Cela n'est néanmoins pas suffisant pour récupérer la 10e place du championnat des constructeurs. “Je suis parti en pneus option sur une stratégie à deux arrêts, et à la fin du premier tour, j’étais juste derrière Bottas, avec mon coéquipier devant lui”, raconte Pic. “À l’origine, nous avions prévu de nous arrêter vers le 10e tour, mais les pneus tendres tenaient bien, donc nous avons prolongé le premier relais jusqu’au 13e tour pour que je puisse rester en piste, même si nous savions que cela représenterait un défi avec les conditions de piste d’aujourd’hui !” “Après mon premier arrêt, je suis ressorti derrière Bianchi et Chilton, mais je les ai doublés et j’ai commencé à réduire l’écart avec Giedo qui était alors 18e. Même si les conditions de piste étaient très chaudes, le premier train de mediums était performant et ils ont tenu la distance que nous visions pour le deuxième arrêt au 38e tour, moment auquel j’étais 18e. Avec ce deuxième arrêt réalisé avec succès, je devais faire durer les pneus pour le reste de la course, 32 tours en tout ; je les ai donc gérés aussi bien que possible, et je ne pouvais vraiment faire rien d’autre”, conclut le pilote Caterham. Charles Pic va désormais profiter de quatre semaines de pause bien méritées après une première moitié de saison convainquante.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Charles Pic
Type d'article Actualités