Pic explique l'importance du "trackwalk"

Le jeudi de chaque week-end de Grand Prix, la plupart des pilotes effectuent un tour de piste à pied, appelé trackwalk, avec leurs ingénieurs afin de découvrir les changements qui ont eu lieu sur le circuit d'une année sur l'autre

Le jeudi de chaque week-end de Grand Prix, la plupart des pilotes effectuent un tour de piste à pied, appelé trackwalk, avec leurs ingénieurs afin de découvrir les changements qui ont eu lieu sur le circuit d'une année sur l'autre.

Moment de détente avec son ingénieur avant un week-end de course, le trackwalk est un moment encore plus important lorsque le F1 Circus se rend sur un nouveau tracé, même si nombreux sont les pilotes qui les pratiquent également en jogging ou en vélo. Même si les équipes possèdent bon nombre de données sur simulateur, rien ne vaut ce tour de piste à pied afin de découvrir à quel point les vibreurs sont hauts ou à quel endroit du tracé se trouvent les portions bosselées.

"Cela fait partie de la routine avant chaque Grand Prix et, en dépit des apparences, c’est extrêmement important pour la suite du week-end", explique Pic.

"Premièrement c’est une bonne occasion de regarder de près et de vérifier les différences par vous-même. Aussi, en posant littéralement votre regard sur un virage, vous pouvez apprendre pas mal de choses et peut-être même trouver quelques idées de réglages qui ne vous seraient pas forcément venues à l’esprit."

"C’est aussi un moment d’échange avec l’équipe d’ingénieurs permettant de préparer et d’optimiser la voiture pour le week-end. Sur les circuits européens les plus fréquentés et sur lesquels vous avez grandi, les informations tendent à être incrustées dans votre esprit et il est bon de les revoir. Vous en retirez un réel bénéfice."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités