Pic veut rebondir à Monza

Après un week-end compliqué à Spa-Francorchamps, qui s'est soldé par un abandon sur problème mécanique, Charles Pic attend beaucoup du dernier week-end de l'année sur le sol européen, sur le circuit de Monza

Pic veut rebondir à Monza

Après un week-end compliqué à Spa-Francorchamps, qui s'est soldé par un abandon sur problème mécanique, Charles Pic attend beaucoup du dernier week-end de l'année sur le sol européen, sur le circuit de Monza.

Dans le temple de la vitesse en Europe, le pilote tricolore tentera de rebondir après deux courses où il a été devancé par son équipier Giedo van der Garde, pour terminer la saison européenne sur une bonne note.

"Monza est un bel endroit pour rouler dans une Formule 1", explique Pic. "C'est tellement rapide, l'ambiance est magnifique et c'est un circuit chargé d'histoires. C'est notre dernier course en Europe de l'année et ce serait bien de finir la saison européenne sur une bonne note."

"Nous avions signé de belles performances lors des essais libres à Spa, mais nous avons été malchanceux lorsque nous avons été appelés à la pesée lors de la Q1 et lorsque j'ai été victime d'une fuite d'huile en course. A Monza, nous allons tenté d'aller de l'avant et de laisser la malchance derrière nous."

Pic prépare en ce moment-même ce Grand Prix d'Italie dans le simulateur de l'écurie anglo-malaise, afin d'adapter la CT03 pour le rendez-vous le plus rapide de la saison.

"Je suis dans le simulateur à Leafield juste avant d'aller à Monza, donc nous avons la chance de pouvoir tester différentes solutions de réglages avant de prendre la piste. Nous roulerons avec peu d'appuis aérodynamiques et l'objectif principal sera de trouver les bons réglages pour atteindre la vitesse maximale en ligne droite et d'avoir une voiture qui nous permette d'attaquer sur les vibreurs."

partages
commentaires
Rush sur 1976 : L'eau et le feu (2/8)
Article précédent

Rush sur 1976 : L'eau et le feu (2/8)

Article suivant

Pour Hermann Tilke, "aucune excuse n’est recevable"

Pour Hermann Tilke, "aucune excuse n’est recevable"
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021