Formule 1
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
50 jours
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
63 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
85 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
99 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
106 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
120 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
134 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
162 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
169 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
183 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
190 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
203 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
225 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
239 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
253 jours

Accidenté en essais l'an dernier, Gasly ne changera pas d'approche

partages
commentaires
Accidenté en essais l'an dernier, Gasly ne changera pas d'approche
Par :
15 févr. 2020 à 16:50

Si sa saison 2019 avait décidément mal commencé avec deux accidents lors des essais hivernaux de Barcelone, Pierre Gasly ne compte pas changer d'approche pour les tests de pré-saison à venir.

L'an passé, Pierre Gasly vivait un grand moment de sa carrière avec sa promotion chez Red Bull Racing, mais a connu une descente aux enfers à laquelle deux sorties de piste en Catalogne ont peut-être contribué, puisqu'il a alors endommagé la RB15 dans une période où le roulage était crucial et les pièces de rechange rares.

Lire aussi :

Pour autant, celui qui court désormais pour la Scuderia AlphaTauri (ex-Toro Rosso) n'a pas l'intention de se montrer excessivement prudent, comme il l'indique à Motorsport.com : "Je sais que j'aurai bien d'autres accidents dans ma carrière. Vous savez, j'en ai eu plein en karting, et ça ne m'a jamais empêché d'aller vite. J'en ai eu plein en formules de promotion. En fait, je n'ai pas eu tant d'accidents que ça la saison dernière, et d'une certaine manière, c'est à ça que servent les essais – je préfère me crasher en essais qu'en course. Donc non, je ne vais pas changer mon approche."

Pierre Gasly, AlphaTauri

"Bien sûr, il faut que je fasse attention, ce n'est pas souhaitable, et je veux faire des essais propres. Mais quand on pilote des F1 qui ont plus de 1000 chevaux à des vitesses démentielles, on sait qu'il y a toujours un risque que quelque chose se produise. Mais bien sûr, nous savons que l'objectif des essais est de faire autant de tours que possible, de développer la voiture, et je ferai le maximum de mon côté pour faire les meilleurs essais possibles."

Auteur d'une première moitié de saison en demi-teinte chez Red Bull, Gasly a été rétrogradé chez Toro Rosso pour les neuf derniers Grands Prix de 2019 et a alors retrouvé son niveau habituel. Il a ainsi conservé son baquet au sein de l'écurie rebaptisée AlphaTauri pour 2020. Le Français se félicite de la continuité dont il profite cet hiver, facilitant ses préparatifs.

"C'est une bonne sensation, car pour la première fois depuis mes débuts en monoplace, je vois les mêmes visages pendant plus d'un an", souligne-t-il, bien qu'il ait déjà couru chez Toro Rosso fin 2017 puis en 2018. "Cet hiver, je n'ai donc pas eu à m'adapter à un nouvel environnement, à construire une nouvelle relation, ce qui prend toujours du temps. J'ai les mêmes personnes autour de moi et j'ai pu me concentrer sur moi-même en tant qu'athlète, en tant que pilote focalisé sur ce que je dois faire pour devenir meilleur. Je pense qu'il y a un peu plus de stabilité que je n'en avais auparavant."

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

Voir aussi :

Article suivant
Vidéo - Hamilton et Bottas au volant de la Mercedes W11

Article précédent

Vidéo - Hamilton et Bottas au volant de la Mercedes W11

Article suivant

Vidéo - Dans le casque de Pierre Gasly à Misano

Vidéo - Dans le casque de Pierre Gasly à Misano
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Auteur Benjamin Vinel