Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
18 Heures
:
36 Minutes
:
27 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Gasly ne se sent pas menacé chez Red Bull

partages
commentaires
Gasly ne se sent pas menacé chez Red Bull
Par :
27 juin 2019 à 15:00

Malgré les rumeurs, Pierre Gasly déclare ne pas se sentir menacé chez Red Bull, même s'il s'avère peu enclin à aborder le sujet.

Jusqu'à présent, le bilan de la première saison de Pierre Gasly n'est clairement pas à son avantage. Après une première campagne prometteuse chez Toro Rosso, le Français est constamment dominé par son redoutable coéquipier Max Verstappen et n'a ainsi marqué que 37 points à comparer aux 100 unités engrangées par son partenaire néerlandais. Ce dernier s'est payé le luxe de devancer au moins une Ferrari lors de sept des huit Grands Prix disputés jusqu'à présent, ce malgré une RB15 théoriquement moins performante.

Lire aussi :

Ainsi a fait surface la rumeur d'un retour de Daniil Kvyat chez Red Bull, alors même que le Russe avait été évincé sans ménagement au début de la saison 2016 suite à quelques erreurs. Cependant, lorsqu'il lui est demandé s'il craint que cette situation se reproduise, Gasly répond : "Non, pas vraiment."

"Je pense qu'actuellement, il est clair que personne n'est content et je suis le premier à ne pas être satisfait des performances. Je suis pilote de course, je sens que nous sommes loin de montrer notre potentiel... ce n'est pas agréable et personne n'en est content. C'est la principale chose sur laquelle nous devons nous concentrer maintenant."

Pierre Gasly, Red Bull Racing

"Des idées" sur les soucis du Paul Ricard

Le Grand Prix de France a été particulièrement difficile pour Gasly, qui avait le désavantage d'être l'un des deux seuls pilotes à prendre le départ en pneus tendres usés et manquait cruellement de rythme lors de son second relais, en durs, conclu à la 11e place (dixième suite à la pénalité de Daniel Ricciardo) avec 77 secondes de retard sur Verstappen. À tel point que Red Bull avait émis l'hypothèse qu'il y ait un problème sur la RB15 du Normand. Est-ce le cas ?

"Nous avons des idées, mais... Je pense que ça devrait aller pour ce week-end", indique le Normand, évasif. "Je ne vais pas entrer dans les détails, mais nous travaillons tous pour nous assurer d'extraire le plein potentiel, et ce week-end, c'est ce que nous allons faire, comme tous les week-ends." Même s'il ajoute par la suite : "Est-ce que cela va payer ce week-end ou dans deux week-ends, dans trois week-ends, je ne sais pas."

Gasly a décidément bien du mal à s'adapter à sa nouvelle monoplace, alors que son coéquipier en tire le meilleur avec une régularité implacable. "C'est un peu inconstant : il y a des séances où nous sommes rapides, d'autres où nous ne le sommes pas", admet le pilote Red Bull. "Nous ne sommes simplement pas aussi constants que l'autre voiture, pour diverses raisons. Il est vraiment important pour nous de trouver ce qui fonctionne et de construire là-dessus chaque week-end."

"Quand on se bat contre les meilleurs pilotes du monde avec les meilleures voitures du monde, il faut que tout soit à 105%. On ne peut pas laisser filer 1% ou 2%. Tout doit être parfait. Et même quand c'est parfait, ce n'est parfois pas suffisant pour être au top. Actuellement, je sens qu'il y a beaucoup de domaines où nous pourrions faire mieux, où je pourrais faire mieux également. Nous sommes probablement à 97%, mais il est clair que cela fait toute de suite une différence."

Article suivant
Les pneus les plus durs à Spa et à Suzuka

Article précédent

Les pneus les plus durs à Spa et à Suzuka

Article suivant

Grosjean et Magnussen vont tester des réglages différents

Grosjean et Magnussen vont tester des réglages différents
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Benjamin Vinel